«

»

Jan 05

Un Choix à Faire

Je suis une personne indécise.
Quand je sors au restaurant, je ne sais jamais quoi choisir. Généralement quand le serveur passe prendre la commande, je stresse et lance un nom de plat au hasard, totalement à cotéde ceux devant lesquels j’hésitais.

Dans un autre registre, souvent le matin, je ne sais pas quelle chaussures je vais porter. Plutôt ballerines, ou talons. Assorties à la tenue ou décalées.

Jusque là, ce genre d’hésitations n’engagent que ce que je vais avoir dans l’assiette, ou le nombre de cloques que je vais avoir aux talons.

Mais aujourd’hui, l’heure est grave.

Le choix que je dois faire engage l’avenir de mon bout de chou.

Tenez vous bien : J’ai 2 places de crèche !

Bah oui, moi qui pestais ici, imaginant ne jamais pouvoir offrir à mon fils les joies de lacollectivité, ben j’ai plus qu’à me taire.

Petit récapitulatif des faits.

Début juin, une crèche municipale m’a appelé m’annonçant qu’une place était disponible pour Choup. Moi, super contente, je préviens toute la famille « Super, on a une place en crèche, même pas loin de la maison, ouais trop cool »
Le temps passe, je rencontre la directrice, fais les dossiers, tout est OK, on se voit en septembre pour la rentrée, bouh je vais être triste, voilà voilà.

Il y a une semaine, coup de fil
« Oui bonjour, c’est la crèche bidule »
« Oui bonjour » moi je croyais que c’était la crèche municipale qui avait un truc à me dire.
« On a une place disponible pour Choup »
« …. »
« Ça vous intéresse toujours? »
mon cerveau de blonde tourne alors à plein tube, ah mais oui c’est la crèche parentale, bon sang mais c’est bien sûr. Ils me demandent si ça m’intéresse,ben je vais dire oui
« Oui »
Quelques blablas plus tard, je percute bien qu’on a une deuxième place, dans une crèche parentale, et que si je veux honorer les 2 crèches, je dois reprendre fissa mes recherches sur leclonage humain.

Donc ben voilà, j’avais rendez vous hier matin à la crèche parentale, et ça c’est super bien passé.

C’est comme la municipale, en mieux. C’est à dire que c’est très sérieux, suivi par la PMI, la CAF, la Mairie de Lille.
Il y a 15 gosses au maximum, comme c’est peu nombreux, chaque mouflet peut avoir un référent.
Les parents participent à la vie de la crèche en étant de permanence 3h30 par semaine et participent également au projet éducatif.
Ils ont des valeurs que je partage.
Et en plus c’est encore plus près de la maison.

Bon devant tant de choses positives, je devrais m’incliner. Puis appeler la crèche municipale, m’excuser platement de ne pas prendre la place et assumer mon choix. Mais je medis que tout ça est trop beau pour être vrai et qu’il y a certainement un loup… Quand je vous disais que je suis indécise…

Et vous, les choix c’est facile ou pas ? Que pensez vous si j’appelle l’autrecrèche et prétexte une mutation en Alaska pour justifier le fait qu’on se désiste ? Je serais pas un peu tarée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

(1 commentaire)

  1. NiouzMum

    J’adore ce billet, merci pour le lien !
    Signé : Une Grande Indécise (mouhaha)

    >> J’ai récupéré mon ancien blog en archives, c’est rigolo de s’y replonger de temps en temps

Laisser un commentaire

WordPress Backup