«

»

Jan 06

Six Months Ago (1st part)


Il fait froid à Lille
, mais moi j’ai chaud. Ce ventre énorme m’empêche de dormir depuis plusieurs semaines.

Depuis le début du mois de Février, je me couche chaque soir en me disant que c’était la dernière, que je vais bien finir par accoucher.
Je fais tout pour ça, l’appartement brille comme un sou neuf. Je l’ai récuré à l’alcool ménager du sol au plafond. Et quand j’ai fini de nettoyer, jerecommence.

Comme tous les dimanches Chéri-chéri et moi sortons déjeuner au Va-Zen, une brasserie derrière chez nous. Je n’ai qu’une envie, aller me promener. Seulement ilfait trop froid, j’ai peur de glisser avec mes baskets.

Nous rentrons à l’appartement, le seul étage à monter me semble être l’Himalaya, j’ai le souffle court.

Toute l’après midi nous la passons à jouer aux Lapins Crétins sur la Wii, je me déchaine sur la danse, j’explose les scores …. je veux accoucher !

Le soir j’attends le coup de fil de ma copine E. Elle qui m’appelle tous les soirs depuis 15 jours pour « savoir », je la rassure, toujours rien, même si chaque soirsdepuis 3 jours je ressens d’intenses douleurs dans le bas du ventre. Pas des contractions, non plutôt l’impression que le bébé a mis un casque à pointe.

C’est pas de tout ça, mais nous sommes dimanche, demain Chéri-céri bosse tôt. Je trainaille un peu devant la télé avant de le rejoindre dans le lit. Pour une fois je m’endorssans trop de difficultés.

To Be Continued…

Laisser un commentaire

WordPress Backup