«

»

Fév 15

Cher Père Noël

Avertissement : Personnes normales, s’abstenir !

Chocoladdict nous invite à lui dire ce qu’on demanderait au Père Noël, de fou ou de raisonnable, dematériel ou d’immatériel, s’il existait vraiment.

Bah moi c’est simple, dès que je pense au Père Noël, je n’ai qu’une envie, qu’il me prenne sur ses genoux.

« Alors ma petite EmmA, tu as été sage cette année ? »
« Oh non Père Noël ! J’ai été une vilaine fille, je crois que je mérite une fessée … »

C’est  plus fort que moi, je fantasme sur le Père Noël. Toute son honorable personne me fait défaillir.

Je suis toute petite et je passe la nuit de noël blottie contre lui, seul mon visage dépasse de sa houppelande, le nez au vent, le traineau fonce dans la nuit.

Mes petits doigts, gourds de froid se perdent dans les longs poils de son torse, je suis bien, au chaud, mes narines frémissent dans les bouffées animales de transpiration quis’échappent de son col.

Je veux descendre dans quelques maisons, nous passons de longs moments allongés côte à côte sur vos tapis persans à grignoter des biscuits. Puis pendant qu’il dépose les cadeaux au pied devotre sapin, je flâne chez vous, j’ouvre vos tiroirs, fouille vos placards.

Nous rentrons là bas, dans le grand froid, le soleil se lève sur les immensités neigeuses. Je trébuche dans la neige, j’ai peur de tomber.

Devant moi, la porte du chalet s’ouvre sur une salle. Tout dans ce salon invite à la détente du corps et de l’esprit. Dans la cheminée, une flambée immense chauffe la pièce.
J’ai hâte, je me débarrasse de mes vêtements mouillés, nue je me love dans les peaux de moutons. Je l’attends. Je sais qu’il va me rejoindre.

Cette nuit là, en allumant sa clope, le Père Noël m’apprendra son prénom : Roger. Je préférerai me souvenir de lui comme de labrute épaisse qui m’a mené au-delà des frontières du plaisir. Je garderai en mémoire l’image de son corps velu endormi, de ses larges mains, de sa respiration bruyante, lorsque je partiraien catimini pour enfin découvrir les paquets au pied de mon sapin.


Toute ressemblance avec des personnages de littérature à l’eau de rose ayant existé serait pure coïncidence.

Laisser un commentaire

WordPress Backup