«

»

Mai 23

Un enfant qui ment en est-il conscient ?

Ce matin j’ai pourri mon fils, mais vraiment je l’ai pourravé et ensuite je m’en suis voulue.
n
nEn ce moment GumBoy traverse une phase où il raconte tout et son contraire. Trouver la vérité dans son discours est aussi compliqué que de trouver un morceau de truffe dans un plat préparé Fleury Michon. Il ment pour tout et pour rien, il raconte des craques.
n
nOn va avoir un problème car j’ai une réaction aussi épidermique qu’excessive au mensonge : ça me fout la gerbe. Il faut dire que j’ai vécu plusieurs années avec un mythomane et que je suis sortie de cette « expérience » marquée à vie.
n
nJe vous propose une mise en situation :
nTable du petit déjeuner, intérieur, jour.

nnn

– Gum, t’as fini ton petit déj ? Tu dois faire caca ?
n- Oui
n- Vas-y et appelle moi quand tu as terminé.

nn

Déjà remarquez la finesse et la distinction des dialogues qu’on a à a table familiale.
nLe revoilà déjà en train de se reculotter.

nnn

– Maman! j’ai fait un gros caca
n- Bah attend, je t’avais dit de m’appeler, faut t’essuyer les fesses

nn

Direction les toilettes que je retrouve aussi blancs et vides que l’immaculée delafon

nnn

– Bah mais t’as rien fait là ?
n- Mais si regarde, il est là mon caca!

nn

Ce qui est sûr c’est que je n’ai pas la berlue, donc mon enfant me ment
n
nC’est là que je l’ai pourri, je vous passe les détails du « je suis en colère » à « tu m’as déçu » ça n’en vaut pas la peine (je préfère faire des lignes sur le caca tu vois)
n
nPuis je m’en suis voulue, parce qu’à trois ans est-on vraiment conscient de la barrière existant entre la réalité et l’imaginaire? Et surtout à trois ans est-on prêt à supporter tout une journée sur ses épaules la déception de sa maman?
n
nA son age, affirmer une chose c’est la rendre vraie, la nier c’est la faire disparaitre. A trois ans « les enfants maquillent la vérité parce qu’ils sont guidés par leur « pensée magique » jusqu’à ce que le développement de leur intelligence leur permette de distinguer la vérité et des mensonges malsains. » (source www.mamanpourlavie.com)
n
nIl n’a donc pas menti pour me faire plaisir ou simplement pour ne pas se faire disputer mais simplement parce qu’il n’a pas encore le discernement nécessaire pour faire la part entre le mensonge et la vérité.
n
nJe l’ai donc pourri, pour rien. Et je vais devoir m’excuser auprès de lui et je crois les doigts très fort pour qu’il ne passe pas une journée de brin à cause de moi. Tiens je vais appeler la crèche là-maintenant-tout de suite pour savoir comment il va…

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Clumsy

    Donc, c’est une étape dans son développement intellectuel ! bon à savoir pour le moment venu (mon fils va avoir 19 mois!), je me disais bien que pour pouvoir distinguer la réalité de l’imaginaire, il leur fallait du temps et de l’expérience, d’où l’importance de la discussion! ma nièce (2 ans) nous sort des trucs hallucinant parfois !! merci 😉

    >> En cherchant deci delà sur internet, j’ai vu que vers 6-7 ans ce sont des bobards conscients, avant c’est du  flan

  2. oth67

    … et il va bien ?
    Il n’a pas fugué avec une des assistantes ?

    >> Peuh non! il dort … et il n’a pas mangé ses betteraves

  3. PetitDiable

    T’inquiète, on est beaucoup à avoir fait ce genre de trucs, et la DASS ne nous a pas enlevé nos gamins.
    Un petit bouquin sympa pour expliquer aux petits pourquoi il ne faut pas mentir: « Topotip ne dit pas la vérité » aux éditions Babiroussa.
    La bise!

    >> Merci pour le plan bouquin

  4. cleanettte

    Tu connais la parabole de l’enfant qui criait au loup et que personne n’est venu sauvé quand il en a vraiment rencontré un?
    Elle est cruelle, mais ça ne fait pas de mal de la leur servir de temps en temps quand ils abusent.
    Après il faut aussi retrouver un peu d’indulgence et d’humour tant qu’ils sont petit parce qu’effectivement ils ne savent pas ce qu’ils font.
    ici aussi on en a entendu des gratinés mais depuis qu’ils sont conscients de ce qu’est un mensonge au pire ils nous font des blagues courtes (les meilleures) mais ne mentent pas.

    >> Bah oui j’ai réagi de façon épidermique et c’est lié à mon histoire , pas à la sienne, donc à moi de trouver les clefs pour qu’il comprenne la différence entre vérité/mensonge

  5. MissBrownie

    Mes doudoux n’ont pas menti petits mais maintenant ils le font et je n’aime pas ça

    >> Je déteste ça aussi et il va falloir que j’apprenne qu' »il n’y a que la vérité qui compte » 😉

  6. Rosalina

    I was suggested this web site by my cousin. I’m not sure whether this
    npost is written by him as no one else know such detailed about my trouble.
    nYou’re incredible! Thanks!

Laisser un commentaire

WordPress Backup