«

»

Juin 26

Marre de l’obsession des gros seins : ma réponse

Parce que lundi je suis tombée sur ce post dans la webzine So Busy Girls, j’ai cru que j’allais rigoler un bon coup, le titre me semblait alléchant puis finalement certaines phrases m’ont laissées pantoise.
n
nCe post partait pourtant d’un constat très simple, les hommes sont attirés par les gros seins. Ouais, bon ça c’est dit! Messieurs vous voilà obligés à aimer les poitrines débordantes. Ce n’est pas le cas? Sans doute une homosexualité refoulée alors!
nEt puis ne vous inquiétez pas messieurs, nous on ne regarde jamais vos jolis culs et les saintes que nous sommes n’osent jamais comparer vos attributs entre filles, promis, juré!
n
nVoilà finalement messieurs vous vous en sortez bien dans ce billet, vous êtes juste taxés de pervers.
nMais finalement Messieurs, si vous êtes des détraqués sexuels, c’est de notre faute à nous, oui nous les filles à gros lolos! Mais oui bien sûr, notre manque de neurones associé à notre condition physique avantageuse nous pousse à exhiber nos énormes nibards sous vos nez, vous faisant ignorer toutes les poitrines plus plates.
nNe voyez vous pas toutes ces filles désespérées qui usent de rembourrage divers et variés et n’hésitent même pas à passer sur la table d’opération pour espérer grappiller quelques miettes de votre attention.
n
nBien entendu, nous les filles à gros seins ne jouirons pas longtemps de notre popularité et de tous les bénéfices qui en découlent. Ah! et quels bénéfices! Des magasins de lingerie qui ont tout simplement oubliés notre existence, des chemisiers qui se déboutonnent d’un coup alors que t’es au téléphone avec un client. Quand au maillot de bain idéal, il est aussi compliqué à trouver que le collier d’immunité sur Koh Lanta. Mais je crois que le pire des bénéfices c’est cette jalousie dans les yeux (et les écrits) de certaines filles, nos sœurs de genre si aigries qu’elle ne supportent pas l’idée qu’on nous ai donné les 3/4 du gâteau.
nOui je disais que nous ne jouirons pas longtemps de cette poitrine qui a des allures de Graal pour certaines, car la pesanteur va nous rattraper et en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, nous nous retrouverons avec les tétons collés sur les genoux et ce sera bien fait pour notre gueule!
n
nBien sûr on peut ne pas aimer mon genre, ou ne pas m’aimer tout court, mais je refuse qu’on me taxe de stupidité à cause de ma particularité physique qui n’est que le reflet d’un corps non assumé par celle qui critique haut et fort. Je refuse qu’on se réjouisse de la décrépitude naissante de mon corps. Et par dessus tout je refuse qu’on classe les individus en fonction de leur physique, vive la tolérance et vive mes nénés!

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. babidji

    je n’ai pas bcp de sein et je m’en contrebalance ! à moi les tenues sans soutif etc. L’Homme adore les gros seins et pourtant il est avec moi .. je le laisse mater les jolis décolletés … tant qu’il n’y touche pas je m’en fiche pas mal ! quelle stupidité cette gueguerre entre plates et généreuses poitrines ! que celles qui sont complexées se fassent opérer pr en enlever (2 de mes amies l’ont fait) ou pr en ajouter ! mais sincèrement comment stigmatiser des femmes par ce que la nature leur a offert ou non ! plus débile tu meurs ! et vive les seins tout court 😉

    >> Je suis contente que tu aie compris mon point de vue Babidji, c’est comme la guéguerre entre biberon ou sein, ou avaler ou recracher (merde je recommence à être trash)

  2. Nayette

    Oui! Vive nos nénés ^^ Curieuse, j’ai donc lu l’article en question… J’avoue qu’il m’est un peu rester en travers de la gorge…

    Je trouve ça à la fois ridicule (autant de cliché dans un si petit article) et en même temps blessant ( que celle qui n’a jamais souffert de ses gros nichons que ce soit physiquement ou psychologiquement m’envoie la première pierre!!!)

    Moi je dis vive les nénés libérés, gros ou petit, peu importe la forme!

    >> poire, banane, pastèque peut importe ça reste des vitamines!

  3. PetitDiable

    Bon ben moi je retiens que t’as de gros seins! Et t’es blonde aussi? Parce si c’est le cas tu cumules quand même, tu fais exprès ou quoi???? 😉
    Moi j’ai de petits seins et franchement ça n’a jamais été un souci, je n’ai jamais jalousé les bonnets E, ma même a de super gros lolos et je crois que je suis ravie de ne pas être comme elle en fait!

    >> yep c’était pas gagné pour moi à la base 😉

  4. La Limace

    j’ai été lire l’article et là, je me suis souvenue pourquoi je ne lisais pas ce webzine… il est nul cet article!! nan mais quoi, on va gémir auprès des hommes parce qu’ils regardent les gros seins???? Donc tout ça c’est la faute aux gros seins et aux hommes. Ahhh.; quelle vie difficile.. Bref, cet article de So Busy Girls n’a absolument aucun intérêt, je trouve…

    >> J’ai pas envie de dire « nul » parce qu’il amène des réactions et après en avoir discuté avec l’auteure, je pense que ses propos n’ont pas été perçus tels qu’elle aurait souhaité les dire 😉

  5. Etincelle

    Je ne crois que ce que je vois ! … Photo ?

    >> Tssss 🙂

  6. Thalie

    Et bé moi j’suis d’accord avec toi.. et je compatis (enfin mon bonnet F surtout.. merci la 2eme grossesse ;-D)
    Toutes ces filles qui critiquent ne savent pas que le mal de dos est associé aux gros nénés, que les lingeries, quand elles ne nous oublient pas, ça se voient dans le porte-feuille 60€ minimum pour avoir un soutif que ne ressemblent pas aux toiles de parachutes, avec un miminum de sexy mais surtout un bon maintien..
    Oh.. et la gravité.. si j’enleve mon soutif j’peux jouer au foot avec mes nénés… et puis un autre point (et pas des moindres pour moi) quand tu te couches sur le ventre et que tu fais culbuto.. c’est chiant ;-D
    Bon .. sur ce… j’vais aller montrer ma « stupidité » au minimec.. il a la dalle ;-D
    bisous

    >> toi aussi tu peux pas laisser les bras le long du corps quand t’es sur le ventre ? 😉

  7. Mme E.

    Putain, je viens de découvrir ton blog et il déchire.
    Bon sinon je suis toute maigre avec une toute petite poitrine, eh ben je peux te dire que j’ai kiffé allaiter rien que pour le fait d’avoir d’énooooooormes lolos, ça a trop changé ma laïfe (et j’ai fait une mini-dépression quand ils ont retrouvé leur taille habituelle).
    Bon à côté de ça je peux dormir sur le ventre sans souci hein.

    La pouffitude n’est pas dans la taille des nénés, mais dans les conneries dites !

    >> C’est tout à fait ce que je pense ! Bienvenue Mme E.

Laisser un commentaire

WordPress Backup