«

»

Août 02

Surtout ne jamais passer une journée …

… sans dire à mes enfants que je les aime.
n
nAussi long que j’arrive à remonter le fil de ma mémoire d’enfant, je n’ai pas le souvenir d’avoir entendu je t’aime de la part de ma maman. Ces doux petits mots tout simples ont tellement manqué à mon enfance.
n
nTous les matins, alors que je me levais, elle était déjà en train d’endosser sa carapace. Maquillage, tailleur, talons, c’était son costume de working mum, elle se préparait à affronter le monde extérieur. Un monde où les femmes conquéraient des droits à la force de leurs épaulettes carrées, il n’y avait pas de faille dans ce bouclier qui aurait pu laisser passer une quelconque tendresse.
n
nAlors je partais à l’école pour une journée toute vide d’amour. Et ça c’était les bons jours, car il y en a certains, j’avais peut être fait une connerie, ma mère était glaciale et c’est le cœur rempli de blizzard que je passais la journée.
n
nLe soir, elle rentrait tard du travail. J’ai le souvenir qu’elle et mon père se prenaient et se serraient fort dans les bras l’un de l’autre et les épier me rendait heureuse. Mais je ne me souviens guère qu’elle m’ait serré à m’étouffer dans ses bras. Et puis elle ôtait son armure de travail pour se retrouver toute simple en peignoir mais c’était déjà l’heure pour nous, les enfants, d’aller au lit.
nDes bonne nuit! mais pas de je t’aime
n
nAlors pendant très longtemps, la majeure partie de ma vie d’enfant en fait, j’ai pensé que ma mère ne m’aimait pas. Je ne manquais de rien de matériel, j’étais nourrie, habillée, bien élevée, j’avais des loisirs, mais à l’intérieur c’était tout vide.
n
nEt puis sur les rares photos de nous où elle apparait, il n’y avait jamais son sourire. Elle disait qu’elle n’aimait pas être prise en photo et qu’elle se trouvait moche, alors elle ne montrait pas ses dents et ses yeux ne se plissaient pas de joie. Mais moi ce que je voyais dans ces clichés c’était une maman qui n’avait pas de plaisir d’être avec moi.
n
nJe vous préviens tout de suite, je fous un coup de boule au premier qui dira « han ta mère elle est trop trop vilaine/méchante/dégueu/sorcière (barrez la mention inutile)« .
nParce que ma mère, je veux pas qu’on y touche, c’est sa manière d’être et je pense qu’elle l’a eu dure aussi, je suis certaine qu’elle aurait aimé pouvoir se lâcher un peu, mais que son éducation le lui a interdit.
n
nAujourd’hui c’est moi qui suis maman, c’est moi que deux paires de petits yeux observent, c’est à mes réactions qu’ils sont suspendus.
n
nJ’ai déjà vu le regard de GumBoy s’embrumer alors qu’on l’asticotait un peu trop le matin, parce qu’il traine, parce qu’on est pressé. Et je me suis revue, petite, ravaler tant de larmes pour les mêmes raisons. Parce quand on est enfant la moindre contrariété prend tout l’espace et peut gâcher toute une journée.
n
nA mon tour je m’occupe de mes enfants, je fais en sorte qu’ils ne manquent de rien, qu’ils soient nourris, bien habillés, polis, qu’ils s’amusent, qu’ils apprennent ce qui leur servira dans la vie.
n
nEt je les remplis également, je les remplis de mots d’amour, je les écoute, je les câline, je leur donne des explications, je pose des mots sur les malaises, je souris sur les photos, je ris avec eux.
n
nJe veux qu’ils se couchent le soir avec le souvenir de mon attitude bienveillante, qu’ils se réveillent le matin avec l’espoir de passer une belle journée.
n
nEt surtout je tiens une promesse. Celle que je me suis faite le jour de la naissance de GumBoy : Surtout ne jamais passer une journée sans leur dire je t’aime parce qu’en amour les preuves ne suffisent pas, les mots sont indispensables.
n
nmerci_maman3.JPG

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Etincelle

    <3

    >> merci 🙂

  2. NiouzMum

    Dans ma famille non plus on n’est pas démonstratifs (pas de réelle carapace cependant, je ne saurais définir réellement mais de la gêne dès qu’on aborde les sentiments ou même une proximité physique) et j’ai par contre tendance à être comme toi avec mes enfants : les câliner, leur dire que je les aime, …
    Après il n’est pas question non plus de critiquer cette façon d’être chez ta mère comme ça ne me viendrait pas à l’idée de le faire de mes parents : c’est une question d’éducation comme tu le dis si bien.
    (mais la 1ère partie de ton billet a été difficile à lire … Je ne me souviens pas avoir vécu ça aussi difficilement pour ma part mais ce « vide » que tu ressentais et que tu traduits très bien est douloureux à lire …)

    >> La mère de ma maman a toujours été dans le paraitre plutôt que dans l’être. Elle ne intéressait aux gens qu’en fonction de leur niveau d’étude, de leur job, bref de leur hiérarchie dans la société. J’attends encore son coup de fil pour me féliciter de la naissance de ma fille, ça va faire 7 mois, mais je suppose qu’elle est plus occupée à se chercher des voisins agrégés de physique quantique pour taper la discute… Bref ma mère est plus à plaindre qu’à blâmer d’avoir été élevée par quelqu’un comme ça. Et pendant longtemps cette atmosphère a régné chez nous, moi aussi j’avais du mal avec le contact physique ou les sentiments. Aujourd’hui je me suis éloignée de tout ça et j’essaie de faire régner la joie dans mon foyer. Chaque génération s’adoucit, j’aime à croire que mes enfants n’auront jamais à déplorer ce manque.

  3. cleanettte

    Pour une raison que je n’explique pas je n’étais pas très tactile avec ma mère . Mon père ne l’est pas du tout . J’ai du hérité de lui, mais je ne déroge pas des bisous et du calin que je fais à mes loulous au minimum le matin et le soir à leur couché. Et ça m’enchante que Fiston 12 ans me le réclame encore quand par mégarde j’aurais pu zapper. Les mots sont plus rares car pour moi ce sont les actes qui comptent le plus (j’ai vu trop de personne dire des choses tout en pensant et en faisant l’inverse) donc je me concentre plutôt sur les petites attentions.

    >> C’est cool qu’à 12 ans il soit encore en demande de calins, profites en, l’adolescence arrive si vite.

  4. Clumsy

    j’aime <3 <3

    >> merci

  5. Léo

    L’amour d’une mère pour son enfant, on ne perd pas l’amour de ses parents, jolies phrases mais si l’intérieur on est vide et froid, une âme d’enfant peut en souffrir toute sa vie.

  6. Marie

    Ma mère non plsu n’a pas été très câline, disant des « je t’aime » et autres. C’est vrai que ça m’a manqué, et ça me manque encore.
    Je me rattrape avec mes enfants, et lorsque je me fâche après eux, je m’en veux de peur qu’ils pensent que je ne les aime pas :s

    >> pas facile de trouver le juste équilibre

  7. LamamandeEma

    C’est ce qui s’appelle se faire « tacler »par ses enfants!!!!!
    De l’amour pour mes enfants j’en ai, j’en ai, j’en ai.
    Les mots pour le dire j’en ai pas, j’en n’ai jamais entendu, ni avant ni maintenant.
    J’ai été élevée à coup de dictées problèmes et claques. Forcément ça laisse des traces, on ne sait pas trop comment s’y prendre avec un petit être qu’on AIME, qu’on a voulu, désire.
    Le zona que j’ai développé à la naissance de Gum, est la suite logique de toute cette souffrance que j’ai eu dans ma jeunesse. Je me suis reportée en arrière et voilà.
    Encore maintenant, j’ai 58 ans et les rapports que j’ai avec ma mère sont semblables à ceux que l’on a avec un étranger et encore…..
    Jamais la petite phrase » je t’embrasse » pour clore un appel téléphonique ne sort de sa bouche.
    Je ne suis pas entrain de m’excuser de n’avoir pas SU montrer mon amour pour mes enfants, mais qu’elle soit intimement convaincue qu’elles sont ainsi que mes petits enfants plus précieux que tout, et que mon cœur saigne et que je suis en train de chialer en écrivant ça.
    JE VOUS AIME

    >> désolée, je ne voulais pas te faire pleurer. On s’est bien rattrapées depuis non?

  8. PetitDiable

    parce que moi non plus je n’ai pas eu droit à des mots tendres, ni à des câlins, je fais comme toi: je passe mon temps à leur dire combien je les aime, combien ils sont ce que j’ai de plus cher au monde, combien je les trouve merveilleux…et on passe énormément de temps à se câliner. Ca m’a tellement manqué, je ne supporterais pas que mes enfants souffrent comme j’ai pu souffrir.
    La bise!

    >>Grâce à tous vos commentaires, je réalise que l’adage « autres temps, autres moeurs » se vérifie. Notre génération est beaucoup plus maternante, moins femme des années 80

  9. MissBrownie

    Joli billet plein de douceur <3
    Quand j’étais petite, les « je t’aime » étaient aussi absents par contre, je sentais l’amour de ma mère malgré tout.
    Pas toujours facile d’être caline avec ses enfants…
    Quand ils sont petits ça me vient naturellement mais maintenant qu’ils grandissent, des câlins et des bisous, j’en fais moins.

    >> Et peut être même qu’un jour ils te demanderont de les déposer à 250m du collège le matin 😉

  10. Nath

    Ton message me parle beaucoup. Ma mère au contraire de la tienne a toujours été très dans l’affect, les câlins, les bisous et les « je t’aime ». Il m’a semblé évident de reproduire avec mes enfants. Encore à ce jour, à 12, 10 et 8 ans, ils sont très câlins et… j’en profite !!!

    >> Profites! profites! j’espère aussi avoir des petits calins même quand ils seront grand

  11. coucoumaman

    Oh c’est mignon, moi aussi je leur dit que je les aime tous les jours!

    <3

    >> merci 🙂

  12. Mél

    pour ma part je me souviens de ta maman avec ses talons qui sortait de son Range Rover. Moi aussi je dis à mon fils tous les jours que je l’aime à mon mari aussi d’ailleurs. Ton article est superbe.

    >> Merci <3

  13. warcraft 4 news

    Tremendous things here. I’m very glad to see your article.

    nnn

    Thank you so much and I’m having a look ahead to contact you.
    nWill you kindly drop me a mail?

  14. chaturbate tokens adder download

    Just boil the game down to its most iconic emblems
    nand you. Each country starts with just the ability to colonize cities in Europe.
    nThese gifts include rakhi baskets with ethnic stuff, fashion jewelries, gift
    nhampers, ethnic dresses, Pooja Thalis, Sweets, Watches,
    nMobiles, Wallets, Belts, Apparels, Electronic items and such other stuffs.

Laisser un commentaire

WordPress Backup