«

»

Sep 17

Une petite pause et puis s’en va.

Cette après-midi, MissT commence son adaptation à la crèche. Bizarrement, ça ne me fait trop rien, je n’ai pas peur de la séparation. Certainement qu’une première expérience de crèche réussie pour GumBoy m’entretient dans l’idée que tout va bien se passer.
n
nLe début d’adaptation à la crèche signifie surtout pour moi la fin de mon congé parental. Et c’est surtout pour ça que j’ai les boules. Mes amis, vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point ça me fait chier de retourner travailler, c’est honteux et en même temps je n’arrive pas à me défaire de cette idée, l’idée selon laquelle ma reprise va mal se passer.
n
nC’est paradoxal dans le sens où je n’ai pas envie de dépendre financièrement de mon mec et à ce titre, je considère le travail comme étant essentiel à une certaine forme de liberté. Partant de là, il est nécessaire de reprendre mon activité.
n
nDe plus, même si mon métier n’est pas forcément des plus épanouissant, il n’en est pas moins relativement intéressant. J’ai des dossiers à gérer qui ne se ressemblent pas les uns les autres, quelquefois il est speed et je dois bosser dans l’urgence, c’est motivant. Quelquefois plus cool et j’ai de larges plages de temps lors desquelles j’apprends à m’ennuyer.
n
nClairement c’est l’ambiance qui me mine le moral. J’ai rarement bossé dans des conditions pareilles. Si tu tends un peu l’oreille, tu entendra à longueur de journée des chuchottis, des piapias… Mon service c’est celui de la délation, si tu prends une pause un peu longue, tu peux être sûr qu’elle sera notée et rapportée, si tu passes un coup de fil perso (ça arrive) tu te prends une convocation dans la gueule, si tu fais une erreur ou que tu as un problème, t’as l’impression de voir une lueur de satisfaction malfaisante dans les yeux de tes collègues.
nTout le monde joue ce jeu là, des stagiaires aux chefs, c’est lourd, trop lourd pour moi.
n
nJ’ai du être arrêtée quelques semaines avant la date de mon congé maternité car j’avais des contractions, nombreuses, quotidiennes. Je te jure que dès le jour où j’ai été à la maison je n’ai plus eu une seule contraction jusqu’à la fin de ma grossesse. J’étais tellement crispée et stressée au travail que mon utérus m’envoyait des signaux d’urgence.
n
nJe suis en train de vider mon sac là, désolée, j’ai pas envie de te miner. Depuis le mois d’aout, la perspective de reprendre le chemin du boulot me bouffe, elle est toujours là, dans un coin de ma tête. Je sais que je devrais ouvrir les vannes, chialer un bon coup pour laver toute mes appréhensions, mais j’y arrive pas, j’peux pas. Quand je visualise mon bureau, mon ordinateur, mon téléphone dans cet open-space, moche, impersonnel et bruyant je me sens toute vide de l’intérieur.
n
nQuand j’ai envie de pleurer, je me dis que je suis bien connasse moi! De me plaindre ainsi! Évidemment, je pourrais être dans une position beaucoup plus délicate, où je n’aurai pas de taf. J’aurai pu avoir un mec qui n’aurait pas pu assurer le bien-être de notre quotidien pendant presque un an. J’aurai pu vivre dans un pays où le congé parental n’existe pas. Pour toutes ces raisons, j’ai honte de me plaindre, réellement honte.
n
nAlors je vais retourner au boulot, dans une semaine et 2 jours. Je vais devoir me saquer du lit un peu plus tôt le matin, préparer tout mon petit monde, déposer mon garçon à l’école, ma fille à la crèche et j’irai bosser. Et puis je vais retrouver d’anciens collègues, de mon ancien service, que j’adore. Et puis je vais garder un oeil sur les réseaux sociaux me changer les idées. Et puis je vais penser aux posts que je vais bien pouvoir vous servir ici.
n
nC’est le serment que je me fais, ici, maintenant : je ne laisserai pas tomber mon blog, il est trop important, c’est le shoot de 2.0 dont j’ai désormais besoin au quotidien.

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alexis™

    Ma petite Emma ! Tout ce que tu dis est bien vrai, aussi bien pour les aspects positifs que pour les aspects négatifs. Garde simplement à l’esprit que si tu souhaites bouger de service, n’hésites pas à solliciter la DRH : c’est le bon moment, crois moi. Peut-être y aurait-il une place pour toi à Finadea, si tu veux que je t’en parle un peu n’hésites pas à me solliciter. (Finadea se porte bien, c’est l’endroit où il faut être en ce moment, si tu vois ce que je veux dire)
    Gros bisous !
    Ton ancien collègue du bateau. 😉

    >> « THE place to be » par contre, je me vois mal repartir sur du commercial, pas trop mon truc, mais pourquoi pas un autre service avec des gens SYM-PAS!

  2. leoetlisa

    Garde le moral et puis fais un peu de veille des fois qu’un poste plus intéressant s’offre à toi au détour d’une annonce ou d’une conversation, courage !!

    >> Merci Sonia, mon homme termine un projet en décembre, donc je suppose que jusqu’à la fin de l’année et 1° trimestre 2013 je vais rester tranquille afin qu’il recherche un nouveau projet qui l’intéresse, mais ensuite il va falloir que je m’occupe de ma carrière à moi!

  3. Isabelle dans les étoiles

    Je suis sûre qu’une opportunité va te tomber dessus pour te motiver à sortir du lit plus facilement!
    Garde le smile; ça va le faire!

    >> il va falloir que je garde l’oeil ouvert, car là je ne m’y vois pas partie jusqu’à la retraite 😉

  4. giu

    Oh ma.pauvre je comprend complètement ! Je vis à peu près la même angoisse que toi à l’idée d’aller bosser tant l’ambiance est pesante ! Je me lève par habitude et non par motivation ! Ayant déjà bossë dans ce service (il n’a pas que des mauvais cotes puisque l’on s’est rrencontré ) je suis étonnée que l’ambiance ai changer à ce point mais apparemment c’est dans toute la boite !! Je suis d’avis comme Alexis que tu ailles voire la drh pour parler de ce mal être et changer de service ! Si ils ne veulent pas refais ton cv et cherche ailleurs ça te feras du bien ! Et si tu véux te changer les idées avant de reprendre mon offre tient toujours et tu es là bienvenue à là maison !

    >> Oui Giu, c’est vrai qu’on s’est rencontré là bas 🙂 mais l’ambiance a changé depuis l’open space et l’arrivée de personnes aux dents longues, très longues peut être. Quoiqu’il en soit, je suis tout de même contente de retrouver H. 🙂

    Désolée de savoir qu’à ton taf ça ne soit pas tout rose non plus 🙁

  5. PetitDiable

    Franchement, tu n’as pas à avoir honte! Ca n’est pas parce que certains n’ont pas de taf que tu dois être contente d’aller bosser dans une ambiance pareille, est-ce que ceux qui se font harceler au boulot doivent s’écraser parce qu’ils devraient s’estimer heureux d’avoir du travail? est ce que ceux qui finissent par passer à l’acte et se suicident à France Telecom sont de grands idiots qui ne savaient pas la chance qu’ils avaient? La souffrance au taf, ça existe. Et même si tu n’en n’es pas à te tuer, Dieu merci, ça engendre de vraies souffrances, des dépressions…ton corps te l’a bien fait comprendre pendant ta grossesse!
    Est ce qu’on n’a pas à se plaindre des difficultés d’être parents parce que certaines ne peuvent pas avoir d’enfant? Est-ce qu’il ne faut pas faire de régime quand on est en surpoids parce que certains crèvent de faim?
    Rien à voir en fait!
    Alors déculpabilise toi, et râle franchement, parce que ton taf, c’est vraiment pas la joie, et si en plus tu t’écrases, tu vas craquer!
    Je comprend sque tu flippes à mort…je reprends plus tard que toi, mais déjà, j’ai la boule au ventre…

    >> Roh merci de me secouer, dit donc je vais t’engager comme psy

  6. Marie

    Je te souhaite beaucoup de courage pour la reprise!!
    Pas cool cette ambiance au travail.

    >> Merci pour tes bonnes ondes, bon courage aussi à toi 😉

  7. Alexis™

    Par contre, ce ne serait peut-être pas forcément au commercial… Faudrait qu’on papote un peu tous les deux dès que tu as un moment ^^

    >> oui carrément je suppose qu’il y a beaucoup de choses qui ont changé en 1 an.

  8. Babidji

    Quand on n’est pas au top ça ne sert à rien de se dire qu’il y a pire car ça ne marche pas, je ne fais que me plaindre alors que je ne fais pas les 3 8, mais en ce moment je n’ai pas le moral, pas bien ds mes baskets et que quoi que je ressasse pour me motiver ça ne fonctionne pas ! Peut être que si tu arrivés au taf avec un grand sourire et plein de bonnes ondes tu arriveras à contaminer tes collègues … parfois ça marche avec les clients les plus acariâtres et impolis .. bon courage et bonne chance !

    >> Tu dois être lessivée après la saison, tu m’étonnes que tu ne sois pas au top! allez un peu de repos et du magnésium et ça va repartir.

    Lorsque je suis arrivée dans ce service j’ai voulu y introduire un maximum de bonne humeur, limite à faire des claquettes en arrivant le matin histoire de détendre tout le monde, mais ils ont eu la peau de ma motivation… la dernière fois que je suis passée dans mon service, avec ma fille, histoire de la présenter. Il y en a qui n’ont même pas détourné les yeux de leur ordinateur quand j’ai dit « bonjour » c’est grave.

  9. alameresi

    Bon courage à toi, j’imagine que ça doit être super dur de se lever chaque matin pour se rendre à un boulot où l’ambiance est si pourrav…. Et les compétences acquises grâce à ton blog, tu ne peux pas les exploiter au boulot ou en chercher un autre (rédactrice web par exemple ?)

    >> mmmh ça se tente, il faut être pro-actif dans la vie 🙂

  10. oth67

    Profite bien de tes petites bulles d’air !
    Bon courage !

    >> et de quelques bulles de houblon aussi afin d’oublier la reprise 😛

  11. Etincelle

    Hey la Mama, n’oublie pas le verre de jus d’orange déjà le matin. Ou une bonne tomate tiens :

    (ne me remercie pas) (oui t’es contente que je sois reviendue)

    Bon sinon, t’as pas à être honteuse de quoique ce soit : ça ne se passe pas bien, t’as envie de changement, et t’as bien raison. C’est pas « humain » cette ambiance sérieux ! Et tu as déjà regardé des offres d’emploi « ailleurs » ?

    >> Non pas encore, mais je compte bien m’occuper de ma « carrière » dans les années qui viennent, j’ai assez donné pour la famille, maintenant qu’elle est au complet, je prend le taureau pro par les cornes 🙂 PS: t’es folle, j’adore 😛

  12. NiouzMum

    Je ne peux que compatir car j’appréhende déjà le jour où je devrai retourner au mien de taf ;(
    M’enfin c’est pas avant longtemps mais je comprends ton état d’esprit !
    Et surtout ne lâche pas ton bloooog !!!

    >> Je tiens bon la blogobarre 🙂

Laisser un commentaire

WordPress Backup