«

»

Déc 05

La kiné respi des bébés, torture ou massage ?

Depuis le début de la semaine, l’hiver s’est installé et fleurissent sur le web des billets à propos des bronchiolites et de la kiné respi chez les touts petits.
nC’est Femin’elles qui a ouvert le bal avec la bronchio de BB3, sa première expérience en la matière (malgré deux aînés), puis Alameresi nous raconte son expérience plutôt peu convaincue chez le kiné pour la première bronchio du Plumeau.
n
nSuis-je vraiment une conasse sans cœur et dénuée de toute sensibilité ?
nJe me pose vraiment la question parce que j’en ai bouffé de la kiné respi avec GumBoy qui en 3 ans et demi d’existence a réussi à être malade 3832 jours.
nNon réellement, passée la toute première appréhension de la toute première séance pour la toute première bronchiolite de Gum, ça ne m’a jamais fait ni chaud, ni froid. Pour te dire, j’étais plus emmerdée d’avoir à faire la route jusque chez le kiné à pas d’heures tous les jours pendant les périodes de bronchiolites.
n
nEn réalité, à part les quelques minutes désagréables ou le kinésithérapeute lavait les narines de GumBoy a grand renfort de sérum physiologique, il n’a jamais pleuré. De même, je ne me suis jamais retrouvée dans les récits traumatisants de kiné respi que j’avais pu entendre ci ou là.
n
nAlors, mon fils est il un super warrior qu’à même pas mal ?
nNon, non c’est une grosse chochotte qui est capable de chialer quand je lui brosse les cheveux. D’où vient donc cette insensibilité, voire cette désinvolture face à cette kiné respi qui fait hurler tant de bébés ?
nAlors j’ai mené ma petite enquête à travers les récits que j’ai pu lire. Alameresi écrit :

nnn

« Ton bébé dont il va fourrer les doigts au fond de sa bouche pour récupérer ses glaires. Ton bébé avec lequel il confond son torse et le buzzer de « questions pour un champion ». Non, vraiment, après une série de pressions intenses sur le mini torse de mon mini plumeau, j’ai eu envie de lui crier : « Bravooooo, 4 à la suite ! », à ce gentil monsieur. »

nn

Quand à Femin’elles, elle décrit ces mêmes pressions thoraciques :

nnn

« elle lui a fait des petites tapotes sur le thorax, tout allait bien il ne bronchait pas. Elle m’a dit que c’était normal mais que bientôt ça allait le saouler. Ça n’a pas louper, il a commencé à chouiner, à se débattre, à pleurer. La dame, très gentille et très pro, continuait sa séance pendant que moi je serrais fort la main de mon petit bonhomme et que je restais impuissante face à ses larmes qui coulaient. Je peux vous dire que je ne faisais pas ma fière. J’avais beau me dire qu’il n’avait pas mal et que c’était pour son bien, j’avais qu’une hâte c’était de le serrer dans mes bras »

nn

nWhat the Fuck ! GumBoy n’a jamais eu a souffrir de se faire taper sur le thorax, sinon je te prie de croire que j’aurai arrêté la kiné séance tenante.
n
nA contraire, mon petit garçon a toujours été placé assis sur les genoux du praticien, qui lui massait le thorax de façon ample, accompagnant sa respiration et surtout sans aucune douleur ou gêne pour mon bébé.
n
nUne méthode douce, une méthode traumatisante, un même résultat ?
nEn furetant sur le net, voilà que je découvre qu’il existe deux méthodes de kiné respi.
nLa première de ces méthode barbarement dénommée « clapping » (ou claquade, joie!) consiste à appliquer des percussions à n’importe quel endroit de la paroi thoracique afin de décoller les sécrétions.
nNon seulement cette méthode semble violente mais en plus, un peu partout j’ai pu lire que c’était une ancienne méthode de kinésithérapie, décriée depuis une bonne dizaine d’année en raison de son manque d’efficacité.
n
nUne seconde méthode, qui semble être celle dont a bénéficié GumBoy, est appelée Augmentation du Flux Expiratoire passive (AFE). Lors d’une séance d’AFE, le praticien pose ses mains sur le thorax et l’abdomen du petit patient placé en position assise, puis il accompagne sa respiration. Cette technique sert surtout à augmenter la « taille du souffle ». L’enfant respire plus lentement, plus profondément et le mouvement des mains du kinésithérapeute va amener les sécrétions bronchiques à remonter dans la trachée.
nLa séance va se terminer par une légère pression sur la gorge qui déclenche automatiquement une toux, nickel pour expectorer toutes les sécrétions.
n
nCourage, fuyez!
nSi j’ai un conseil à donner suite aux recherches que j’ai effectué, c’est : si le kinésithérapeute lève la main sur ton enfant, remballe ton bébé, ton sac à main et cours loin et vite.
nPlus sérieusement, je sais le désarroi qui s’installe chez tout parent à qui on annonce que le bébé a 10 séances de kiné respi à faire. Cependant, je recommande de bien se renseigner lors de la prise de rendez-vous sur la technique utilisée.
nDéjà, parce que l’ancienne technique du clapping semble inefficace, mais en plus parce qu’elle semble extrêmement violente (On se mord suffisamment l’intérieur des joues au quotidien pour se gérer et ne pas balancer des baffes à tour de bras aux mioches, c’est quand même pas pour qu’un autre s’en charge à notre place, non?)

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. amalise

    Terrible ton article! Très instructif, et vraiment intéressant, car je suis sûre que la plupart des parents ne savent même pas qu’il existe 2 techniques. J’ai du avoir de la chance, car comme toi la seule fois où j’ai eu affaire à un kiné pour une bronchiolite (Loulou avait 4 mois), j’ai trouvé la méthode impressionnante mais plutôt douce. Je n’ai pas du tout eu l’impression qu’il lui enfonçait le thorax, et il ne lui a jamais mis les doigts dans la bouche … Une chose est sûre en tout cas : si jamais je devais le refaire, je poserai la question au kiné avant de commencer les séances! Merci beaucoup.

    >> moi ce sont les récits que j’ai pu lire ça et la qui m’ont fait découvrir le pot aux roses, mais il est sûre que j’aurais mal vécu les séances de clapping

  2. NiouzMum

    Merci pour ces infos complètes, je n’avais jusqu’alors entendu parler que de clapping, je saurai maintenant qu’il existe une autre méthode …

    >> encore plus efficace en plus

  3. Saby

    Super intéressant…beaucoup de gens ne connaissent que la première et ancestrale technique.
    Le site du SUK est très bien pour informer.
    La première fois que j’y ai eu recours, ma Coquillette avait 1 an, ils arrivent tel un commando, dans les 4h (plus 1h en fait suivant ton appel), en 10 min c’est torché.
    Ma fille n’a pas hurlé, ils mettent vraiment en confiance et je trouve ça bien pour le coup.
    Le seul souci hélas c’est que c’est réservé à certaines grandes villes.
    Ce sont des kinés qui ne font que ça toute la journée : Kiné respiratoire sur enfants

    >> et ce sont des kinésithérapeutes formés aux techniques modernes, j’imagine que ça ne doit pas être super de faire faire de la kine aux bébés toute la journée mais au moins ce sont des pros

  4. MissBrownie

    Je ne connaissais pas la 2ème méthode …
    TiBiscuit était abonné à la ventoline plus bécotide mais n’a eu de la kiné respi que 2 fois. Chupa, 1 fois, à 3 semaines…
    Chichi, je croise les doigts, touche du bois ou du singe !

    >> apprend lui a se moucher ce sera le mieux

  5. Femin'elles

    Sur 3 kinés que j’ai pu voir en l’espace d’une semaine pas un seul n’a la même méthode, je trouve ça dingue ! Tu vas me dire c’est le résultat qui compte mais ça m’a étonné !

    >> je suis d’accord, c’est le résultat qui compte. Mais de savoir qu’on peut avoir le même résultat sans souffrance, c’est mieux. 

  6. angemad

    Coucou, merci d’apporter des précisions aux parents. Ici, l’Homme est kiné et bien spécialisé en kiné respi (d’ailleurs, dans le 59, il était dans le réseau bronchiolite et donc connait des kinés bien) et il honnit le claping. Quand à la revue Prescrire, sa spécialité est la polémique, alors …

    >> j’allais dans un cabinet qui faisait partie du réseau bronchiolite il y a quelques années, mais il semble qu’il n’existe plus. Dommage car ils étaient supers

  7. bigmama

    moi elle a eu une bronchiolite et des scéances de kiiné
    le plus c’est qu’elles se passaient à la maison le kiné était notre voisin il passait le soir après ses consult et juste avant le dodo de la doudoune
    il pratiquait deux méthodes celles d’accompagner sa respiration mais à plat il appuyé (pas comme un veau hein) sur les côtes en fin de respiration
    mais il faisait aussi ds petites tapes enfin pas des tapes genre comme quand le doc te tapote le bide avec une main au dessous de celle qui tape bref la naine n’a jamais souffert durant la kiné ce qui la faisait pleurer c’était le nettoyage de nez .. m’enfin à 5 ans et demi elle hurle dès que j’approche un truc de son nez donc bon kiné ou pas

    >> le nettoyage de nez c’est vraiment la plaie, moi j’ai déjà essayé de me mettre du sérum phy dans le nez pour tester et c’est vrai que c’est super désagréable. Alors maintenant j’utilise du sterimar, c’est plus doux

  8. alameresi

    Merci pour le clin et pour les recherches effectuées (ça m’évite de le faire moi-même) !
    Bon, j’ai demandé à mon kiné s’il pratiquait cette méthode sur ses enfants également. Il m’a répondu : « Jusqu’à ce qu’ils soient en âge de refuser, alors là, je les envois vers mes confrères ». Flippant, non?
    Bon, c’était la dernière séance ce matin, j’ai trouvé cela très violent mais je ne peux que me rendre à l’évidence : Plumeau va mieux. En revanche une chose est sûre : La prochaine fois je me renseigne sur la méthode pratiquée en prenant le rendez-vous…

    >> oui renseigne toi, parce qu’on peut arriver aux même résultats avec des méthodes moins traumatisantes

  9. alameresi

    Le clin d’oeil, je voulais dire évidemment…

    >> le clin, c’était pas mal 😉

  10. Poppy

    Heureusement je n’ai jamais eu de séance de kiné respiratoire à faire avec mes loulous…mais il est vrai que j’ai été un peu « choqué » par le clapping et je me suis dit que je n’aurais jamais supporté de voir un de mes enfants vivre ça…merci de tes renseignements, ça fais du bien de voir qu’il existe autre chose!!

    >> je suis la première a faire confiance aux professionnels de santé, mais le clapping c’est pas pour moi 😉

  11. aggie

    Pour la loupiotte notre kiné adoré appuyait très légèrement sur son thorax et c’était très efficace. Ma loupiotte hurlait quand même, mais exactement de la même façon que lorsqu’elle mettait un pied chez le pédiatre. Ce n’était pas pour ma loupiotte que j’avais mal au coeur, mais pour les tympans du kiné, ce Saint Homme.

    La biscotte a été hospitalisée pour une bronchiolite à VRS. La kiné de l’hosto était archi douce, franchement j’avais l’impression qu’elle ne faisait que l’effleurer, mais ça fonctionnait. A notre retour quand il a fallu continuer les séances chez notre kiné, surprise ce n’était plus lui, mais une jeune très très sympa, mais qui appuie comme un bourrin. Là j’ai eu mal pour elle. D’ailleurs si elle doit refaire des séances, je pense que je changerais de kiné.

    >> t’as bien raison !

  12. Mademoiselle Farfalle

    Ici la kiné c’est celle qui m’a fait la rééduc des abdos. Elle commence par le moucher, puis elle lui fait un massage allongé puis assis sur ses genoux. Il ne pleure pas du tout, il rigole même au début (bon à la fin ça le saoule je pense!!).

    >> il est chatouilleux alors Raoul 😀

  13. l'autre mamie des trésors

    Les kinés c’est une loterie! Je peux te le dire car j’ai travaillé 10 ans avec eux et j’ai vu les résultats ! Il y en avait des très bons mais aussi des nuls et même des dangereux! D’ailleurs quand je les entendais parler de certainsde leur semblables cà incitait à se méfier.
    Quand tu en tiens un bon garde-le!
    C’est sûr qu’une kiné respi bien menée çà aide et ça évite de prendre trop longtemps des médicaments mais si c’est mal fait, sauve qui peut!

    >> dommage, le centre ou nous allions n’existe plus 🙁

  14. Norzem

    Hé hé je fais partie de celles qui ont rédigé récemment un billet sur la kiné respi. Et ça me fait chier.
    J’ai été confrontée moi aussi au « massage » du thorax, mais dans un commentaire qui a été posté sur mon billet, une épouse de kiné m’a expliqué la méthode que tu décris, et qui a l’air bien plus douce.
    Lundi dernier on a fini la kiné respi, mais je pense qu’on va vite y retourner (l’hiver n’est pas encore arrivé), alors je poserai la question à mon kiné, s’il veut bien changer de méthode… je vais me faire envoyer sur les roses à mon avis!

    >> il vaut mieux changer de kiné carrément 😉

  15. Amélie Epicétout

    Juste une précision sur le fait que y’a des bébés qui pleurent et d’autres qui ne pleurent pas même avec la méthode la plus choupi. Y’a des bébés comme la mienne qui ne sont pas patients pour deux sous et dès qu’ils sont contraints de ne plus trop bouger pendant plus de 45 secondes c’est la cata: crise de larmes et tendage de bras qui te fendent le coeur. Mais je n’ai jamais lu dans son regard la douleur. Voilà juste pour vous dire qu’on connait nos bébés et que dès qu’on voit qu’il y a une couille dans le pâté on change de kiné! épicétout 😉

    >> MissT est comme ta Chouquette, juste quand elle a pas envie, elle a pas envie !

  16. Sarah

    J’apprends des choses par ce billet. Si j’ai besoin d’un kiné je t’appelle pour que tu me files ton adresse ! Merci des conseils !

    >> pfff, le centre ou j’allais a fermé, je cherche ou ils ont pu déménager, mais le kiné en chef était un pneumologue réputé et il fait autre chose maintenant 

Laisser un commentaire

WordPress Backup