«

»

Jan 30

La fille qui n’était jamais invitée aux anniversaires

Aujourd’hui je vais faire chialer dans les chaumières parce que cette histoire c’est l’histoire de ma vie.
nTu sens dejà ton oeil s’humidifier ?
n
nQuand j’étais gamine, genre collège, je ne me suis rendue qu’à un seul goûter d’anniversaire, en 4 ans, ça a été le seul. Est-ce que ça ne se faisait pas à l’époque ? Ou est-ce que simplement je n’étais pas invitée ? Je m’en souviens bien de ce goûter, de la gène épouvantable de tout le monde pendant le quart d’heure américain, des ballons, du gateau.
n
nQuelques années plus tard, me rendant compte que je n’étais invitée à aucun anniversaire, jamais, j’ai eu une illumination :
nPeut-être que si moi-même j’organise une boum pour mon anniversaire, je serai invitée en retour.
nCa m’a fait prendre conscience du principe de réciprocité, sacré leçon de vie.
n
nLe jour de ma boum est arrivée, c’était un samedi. Ma mère avait poussé les meubles de la salle à manger le long des murs et avait acheté un gateau au supermarché le matin même. Mon père avait roulé le tapis, moi j’avais descendu la mini-chaine de ma chambre, ça serait grandiose.
n
nDepuis 15 jours j’avais bien prévenu tout le monde en classe. L’heure, le plan, j’avais demandé à 2 ou 3 mecs « cools » de ramener du son, ce serait ma première boum, je faisais la blasée mais j’étais exitée comme un morbak.
n
nL’heure approchant je jettais un coup d’oeil toutes les 3 secondes par la fenêtre pour voir arriver les invités. Mes 2 copines se sont pointées à l’heure. Ensuite ça a été bizarre, nous avons attendu toutes les 3 debout dans ma salle à manger vidée de ses meubles, sans musique puisque j’avais demandé à 2 ou 3 mecs « cools » de ramener du son et qu’ils n’étaient pas là.
n
nLe temps passant, j’ai été assaillie par un affreux sentiment, le sentiment que personne ne viendrait à ma boum, qu’on allait rester là comme 3 connes, sans musique, debouts dans une pièce vide.
n
nAlors j’ai coupé le gateau, me disant que ça allait faire venir les gens. On l’a mangé debouts, dans une pièce vide, sans musique. Et la sonnette a retenti, putain les invités! Je les avais limite oubliés.
nC’était effectivement un invité, un mec de ma classe, tu vois le genre de mec cool dont toutes les filles étaient amoureuses, ben c’était pas lui… Lui c’était plutôt l’exact contraire.
nAh! Et puis il m’avait apporté un cadeau : un portefeuille vert en tissu avec des scratchs que tout Dunkerque avait eu gratuitement avec l’abonnement au cable.
n
nJe lui ai tendu une part de gateau, il l’a mangé debout. On a continué d’attendre comme 4 cons, sans musique dans la salle à manger sans tapis.
ngateau_pate_a_sucre_Wilton_Scrapcooking.jpeg
nJ’ai compris que personne ne viendrait, j’ai tenté d’appeler un mec, mais c’est sa mère qui m’a répondu qu’il n’était pas là, à l’époque personne n’avait de portable. J’avais juste envie qu’ils se cassent de chez moi mes 2 copines et ce mec cheulou, j’avais envie que mes parents reviennent, que mon père remette le tapis et les meubles en place, j’avais envie de remettre ma mini-chaine dans ma chambre, de m’enfermer dans mon placard et de chialer.
n
nJ’ai supporté mon humiliation toute une après-midi, mes copines ne voulaient pas partir, pensant certainement que leur présence me réconfortait. Le mec cheulou était trop content d’être invité quelque part alors il ne voulait pas décaniller. C’était ça mon erreur, quand on est au lycée, on n’invite pas les gens à une boum le samedi après-midi, on organise une soirée avec de la bière, seconde leçon de vie. Seulement moi c’était ma première boum et si j’en avais trouvé un à ma taille, j’aurai mis un déguisement de fée clochette.
n
n
nDe cet après-midi pourri, je n’ai rien osé dire à mes parents, j’ai répondu à leurs questions un laconique : « ça c’est bien passé ». J’imagine qu’ils ont du les trouver rudement bien élevés mes camarades d’avoir laissé la maison si propre et bien rangée.
nCe non-évènement m’a oté pendant le reste du lycée l’envie même de cotoyer les gens de mon école. Je me suis mise à part, j’ai vécu ma vie avec un noeud de haine au fond du coeur pour ces mecs et ces filles qui ont pietiné de leur inconséquence ma première fête d’anniversaire.
n
n
nAu cours du mois de Janvier, j’ai vu des cartons d’invitation à des anniversaires passer dans la classe de GumBoy, il n’en a reçu aucun et ça me bouffe. J’ai tellement envie de le voir revenir fièrement avec une invitation officielle, un sésame pour l’amusement, un putain de papier qui me prouverait qu’il est intégré, qu’il a des copains, qu’il n’est pas comme moi, le vilain petit canard de l’école.
n
nAi-je raison de me faire du souci ou est-ce-que je suis en train de devenir folle ?

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. giu

    Quelle période de merde ! J’ai vécu ça moi aussi étant considérée dans la catégorie Losers … Lunettes, appareil dentaire et blague carambar c’était ma triste réalité !
    Ne t’en fais pas pour ton fils, tout comme toi ou comme moi, ces expériences nous apprennent à devenir plus fort et aujourd’hui se sont les autres qui pleurent pour ne pas être invité à nos anniv !

    >> adolescence de merde : Giu participation 1

  2. MamanL

    Oh bin mince alors 🙁 c’est un peu tristouille ton histoire. Les ados sont des cons…

    Et pour ton Gumboy ne t’en fait, peut être que si lui aussi il fait une fête un après midi avec quelques camarades alors après il sera invité, à son âge les boums d »après midi c’est super cool non ?! 🙂

    >> oui à son age c’est la classe, à 16 ans beaucoup moins ;p

  3. bigmama

    he je suis comme toi je vois les invit et ma fille n’en a pas !!!
    elle en a eu une cette année mais je pense que c’est parce que l’annère dernère on a invité la gamine pour un petit gouter et que du coup c’est histoire de remercier …
    alors je la questionne sans cesse sur ses copains ce qu’elle fat avec qui comment
    j’ai peur qu’elle soit seule ou alors je projette mon vécu sur elle … peur qu’elle soit comme moi …
    elle a eu une nouvelle invitation d’un petit copain mais je garde en tête le et s c’est sa mère qui l’a forcé à l’invité (c’est une fille de mon age on passe notre permis ensemble et nos enfants ont le même age et son ds les mêmes classes dc on se voit tous les jours quoi..)
    je m’inquiète peut être pour rien jsais pas

    j’ai peur qu’on ne l’aime pas ….

    >> traumatisée par ton adolescence à la con ? viens rejoindre notre club de Looseuses 😉

  4. LamammandeEmma

    Moi, je crois que les bons petits éléves, bien vus par l’instit parce qu’ils travaillent bien à l’école , ne sont pas bien vus par les copains. Ce fut le cas pour toi.
    On n’aime pas les chouchous
    GumBoy est un petit eléve appliqué, qui se débrouille bien en classe…..

    >> c’est quand même un bon branleur quand il s’y met

  5. PetitDiable

    Je l’ai eue la larme à l’oeil. Comme toi, j’étais le vilain petit canard. Ma première invitation fut en seconde, rien pendant tout le collège. Mais je n’ai jamais osé organiser quoi que ce soit, vu mon impopularité!
    J’avais les mêmes peurs que toi pour mes enfants. Pour la Pouillette, j’ai développé une stratégie d’enfer pour qu’elle soit sociable et populaire, si tu veux tu m’envoie un mail et je te raconte tout ça…pour le moment, ça marche très bien, elle a plein de copines et est invitée partout, à mon grand soulagement…et elle est aussi très bonne élève, pour répondre au commentaire précédent.

    >> Ha mais oui je la veux ta recette !

  6. lautremamiedestrésors

    Ne fais surtout pas de comparaisons avec ton cas!
    Tout simplement il n’est pas du même quartier et les mamans des autres se connaissent peut-être ou sont voisines et se rendent peut-être des invitations antérieures. En plus, il n’a pas tous ses copains de l’année dernière.
    D’ailleurs à cet âge là ce ne sont pas vraiment les enfants qui choisissent!
    Et l’année scolaire est loin d’être terminée!

    >> je vois qu’il n’y a toujours personne pour pleurer sur ma boum d’anniversaire moisie !

  7. Amélie Epicétout

    Ne te sens pas seule, moi j’ai toujours été la bonne potasse, tu sais la meuf en sweat et en Doc, la meilleure copine de la bombasse de la classe. Des invitations j’en ai pas reçu des masses. J’espère que Gum va bientôt recevoir une jolie invitation pour l’anniv’ d’un copain ou pourquoi pas un joli coeur, ou un bisous pour la Saint valentin. L’année scolaire n’est pas finie 😉 pfiou ça fait remonter des sales souvenirs tout ça!

    >> traumatisée de l’adolescence, viens grossir les rangs de notre club ultra select. Avec un peu de chance je te ferai voir le moulage en platre de l’orthodontiste ^^

  8. missbrownie

    Tu me fais penser à ma meilleure amie 😉
    Elle s’inquiéte aussi que sa fille n’est pas eu d’invitations aux anniversaires. Mais quand elle a fait le sien, 3 enfants sont venus.

    Ado, je n’aurai jamais pris le risque d’organiser un truc, je n’étais pas assez populaire. Puis au lycée, je préférais aller en boîte qu’aller à une boum 😉

    Au collège, j’ai du être invité 2 fois… et encore, la 2ème fois, j’ai été invitée parce qu’une copine à moi y allait…

    TiBiscuit et Chupa doivent être invités 2 à 3 fois par an, ce qui est suffisant pour mon porte monnaie 😛

    >> et bien moi j’aurai juré que tu étais la fille populaire du lycée 😉

  9. NiouzMum

    J’étais très peu invitée moi aussi, enfin en tout cas pas par les plus « populaires » et comme maintenant je suis assez associale j’ai un peu cette trouille pour mes enfants … C’est vrai que quand je vois passer des invits et que MiniLui n’en a pas ça me fait un petit pincement au cœur mais j’essaie de me raisonner en me disant que c’est sa 1ère année, qu’il n’y va pas à temps plein et que dans sa classe il est avec des « moyens » qui se connaissent donc depuis l’année dernière !
    De toute façon tant que eux ne s’en rendent pas compte et ne sont pas affectés par ça il n’y a pas lieu pour nous de s’inquiéter ! Et puis regarde : t’as pas si mal tourné malgré tout ;p

    >> non maintenant j’ai plein d’amis et je ne suis pas une pétasse arrogante

  10. Alex Tomiris

    On m’a tjs dit « Les chiens font pas des chats », j’étais pas convaincus mais maintenant je m’aperçois que mon loulou a les mêmes soucis de timidité que moi :/ Moi j’ai carrément jamais osé faire de fête chez moi 😉

    >> je reconnais tout à fait mon caractère timide dans celui de mon fils, j’ai lutté longtemps pour etre bien dans ma tete et dans ma peau.

  11. aggie

    Mais tu sais les invitations pour les petits dépandent surtout des affinités entre parents, c’est ce que j’ai remarqué ici. T’as plus envie d’inviter le petit dont tu connais un peu les parents et avec qui le courant passe bien, plutôt que le gamin d’inconnus. A l’école ma loupiotte n’a jamais été invitée (je ne connais quasi aucun parent, car je ne suis presque jamais là à la sortie de classe), par contre elle a été invitée plusieurs fois par d’anciennes copines de crèche.

    >> Pour moi c’est la meme chose, je ne suis jamais à la sortie de la classe et en plus nous n’habitons pas le quartier …

  12. aggie

    Je continue en disant qu’avec les autres parents de la crèche, au bout de 3 ans, on se connaissait un peu.
    Et quand ma loupiotte a voulu inviter des copains pour ses 4 ans, sa liste s’allongeait de jour en jour et était modifiée au fil des jours. Du coup il a fallu que je l’aiguille un peu et forcément le feeling avec les parents a joué.
    Je sais que ça marche souvent comme ça chez les autres aussi tant que les enfants sont tout petits et ne savent pas trop se décider.

    >> Ayant été active à la crèche parentale de GumBoy je connais très bien certains parents de la même génération et c’est fou comme il parle encore de ses copains de crèche 1 an et demi après l’avoir quitté. Il a toujours plaisir à les revoir, c’est malheureusement trop rare.

  13. Babidji

    Franchement je ne vais pas te mentir … c’est vrai qu’en tant que maman on apprécie l’invite car on a l’impression que son gosse est intégré … mais en fait ils sont super petits … je pense que ça se joue plus tard … c’est clair que j’ai été rassurée quand Cerise a été invitée à son premier anniv’ l’an passé chez les petits … mais il ne fallait pas se leurer c’était le juste retour de son anniv’ à elle née en tt début d’année … elle a été invitée chez ceux qu’elle avait elle même invitée … et même pas à celui de sa ‘meilleure’ copine et là ça m’a quand même un bouffée ! Cette année tt a changé … dès nov, elle était invité pour celui d’une petite de sa classe que je ne connaissais absolument pas … sa mère me dit « ohhhhh Célia me parle tt le temps de Cerise » … et tu sais quoi ? cette fois c’est moi qui étais trop mal car Cerise ne m’avait jamais parlé d’elle ! Et finalement après l’anniv’ de la gamine et celui de Cerise où bien sûr je l’ai invitée maintenant elles ont l’air de s’apprécier reciproquement !
    quant à ta boom … tu sais on en a ts des grosses histoires de looser ! j’ai des copines qui ont menacé les 2 nanas à la mode de ne boycotter leur soirée si je n’étas pas invitée ! ça m’a fait trop plaisir, j’y suis allée … c’était une soirée comme une autre rien de spécial … sans oublier qu’au départ je n’étais pas la bienvenue !

    >> Quand je revois en souvenir le mec bizarre m’offrir le portefeuille publicitaire, ça me donne envie de rigoler. J’en ai parcouru du chemin depuis cette après midi navrante 😉

  14. LaFeeDuLac

    Oh comme je te comprends! Bon, j’ai jamais été la star du collège ou du lycée mais j’étais régulièrement invitée quand même je crois. Par contre, comme toi j’ai parfois vu circuler des invitations à l’école et j’ai pu constater que mon grand n’est pas invité souvent mais il a des copains et il a eu quelques invitations chez eux. C’est le principal. Je pense qu’il ne faut pas trop focaliser la dessus, ça viendra.

    >> Et comme dit MissBrownie, finalement ce n’est peut être pas un mal pour le porte monnaie

  15. Hiéléna

    Ma fille, haut potentiel (différente pour les autres), n’a reçu des invitations que cette année : elle a 9 ans !
    Jusqu’à présent, je la voyais pleurer parce qu’elle savait que les autres étaient invités, mais pas elle.
    Je ne savais pas quoi faire, je savais qu’elle n’avait pas d’amis, qu’elle avait du mal avec les autres.
    Lili est passée de pas d’amis à une meilleure amie (perdue avec tout cela comporte de tristesse).
    Aujourd’hui, elle a quelques copines et deux invitations !
    Parfois il faut du temps, et quelques expériences.

    >> L’histoire de ta fille est touchante, j’espère que ta Lili va se faire (pas forcément plein mais) des bonne copines sur qui elle pourra compter <3

  16. isa-monblogdemaman

    T’inquiète, TOUTES les mères flippent jusqu’à ce qu’elles voient enfin ce sésame de la sociabilité dans le casier de leur enfant.

    J’étais une fille plutôt cool, toujours invitée (surtout au cas où je viendrais avec ma copine super jolie). Et puis un jour, à la fac, une fille a invité TOUT mon TD, sauf moi. J’ai cru que c’était un oubli et en fait non. Elle l’avait fait exprès. Je n’ai jamais su pourquoi et ça m’a travaillée longtemps.

    >> Parce que c’était une pute tout simplement ^.^

  17. electromenagere

    J’espère juste que j’étais pas dans ta classe (Dunkerque ça me parle). Rétrospectivement, qui peut dire ici qu’une boum a changé sa vie ? Ben, personne alors voilà, les boums, ça sert à rien ! 🙂

    >> Electroménagère, il me semblait bien que tu étais dunkerquoise, je me souviens de photos de la bande de Malo sur ton blog il y a quelques années. Mais rétrospectivement aucune boum n’a changé ma vie :p

  18. maman déménage

    coucou,

    ne t’inquiètes pas, il sera certainement invité. S’il est en PS, en général, les mamans invitent les enfants de leurs amies ou les enfants du quartier.
    Et avec les jumeaux, c’est encore pire, ils n’ont pas envie d’en inviter 2. J’avais invité beaucoup de monde pour l’anniversaire des jumeaux en PS mais peu ont répondu à part mes amies et peu ont rendu. C’est en GS qu’ils ont eu plus d’anniversaires.

    >> De plus, avec les déménagements de votre famille, ça ne doit pas être facile de lier des amitiés au long court.

  19. Lola

    Ca me rappel de mauvais souvenirs…
    J’ai été invitée à 1 fête d’anniversaire avant le lycée. Genre au Ce1-ce2 et parce que ma sœur de 5ans de moins que moi était invitée et qu’il fallait que je l’accompagne.
    Enfant, j’ai organisé 1 fois moi anniversaire (le 1er mai devrait être plutôt bien pour ça…) mais seul 2 personnes sont venues m’apporter un cadeau avant de partir en week-end…

    Heureusement, ma fille n’est pas comme ça. Elle a été invitée 1 fois et ça c’est super bien passé. Et Elle a invité 2 fois (halloween et un week-end pour jouer) tout les enfants sont venus !
    Là on vient de déménager, elle a pas trop d’amis donc je m’inquiète pas trop, on inviteras l’année prochaine un ou deux copains et ça ira tout seul.

    >> et voilà encore une traumatisée des boums de l’enfance 😉

  20. Papacube

    Chez les petits c’est souvent les enfants des mamans copines de la maman qui organise le truc qui sont invités. T’as des copines mamans à l’école ?
    (purée c’est pas très clair mon histoire)

    >> Nan j’ai pas de copines ^^ mes seules copines sont soit blogueuses, soit célibataires, sans enfant et torchées tous les soirs … bon en vrai, nous avons déménagé recemment donc Gum a « perdu » ses copains de crèche et l’école n’est pas du tout dans notre quartier

  21. Cleophis

    Moi non plus, j’étais jamais invitée ! Et au collège, on a préparé une fête avec une amie et personne n’est venu. La grosse lose, quoi. Ma fille est encore petite pour avoir des invitations mais j’espère qu’elle ne vivra pas la même chose et qu’elle sera dans le « bon » groupe.

    >> Oh nul pour ta fête, moi j’y serai venue 😉

  22. Une Maman Blogueuse

    (La fille qui se décide enfin à laisser un commentaire plusieurs jours après…).
    Ton billet, c’est l’effet miroir… Je suis aussi cette maman qui se demande pourquoi sa fille n’a pas été invitée aux anniversaires depuis la rentrée… On est en février, il reste 5 mois avant la fin de l’année et je flippe qu’elle n’ait pas d’invits. Le plus difficile c’est quand elle me dit, à chaque fois qu’il y a distribution d’invitations en classe, « maman, les autres enfants ils ne m’aiment pas tu sais ».
    A chaque fois qu’elle me dit un truc pareil j’ai une énorme boule dans le ventre et les nerfs en pelote… J’ai juste envie de lui organiser la fête d’anniversaire la plus géniale de la terre avec plein d’enfants SAUF tous ceux qui ne l’ont pas invitée (les punaises).

    >> Mieux vaut tard que jamais 😉 j’espère que ta fille sera invitée à une fête d’anniversaire top. Et si ce n’est pas cette année, peut être que l’année prochaine elle aura des super copines avec qui passer du temps. Les affinités entre enfanst, ça va, ça vient

  23. Sarah et les 4 M

    bonjour
    c’est la première fois que je visite ton site et donc que je commente (suis trop logique moi)! Ce que tu me dis me touche car moi aussi à partir du collège et d’un déménagement en 5°, je n’étais pas populaire (l’horreur des années collège!) et j’ai toujours craint pour mes gosses (surtout n°1 -11ans maintenant- plutôt bon en classe et réservé!
    ma tactique: je prends les devants et j’invite leurs amis depuis q’ils sont petits (3 ans) et ça marche , après l’invitation est souvent rendu et puis en grandissant, ils sélectionnent plus leurs vrais amis! mon grand a l’air de bien s’intégrer au collège! même si premier de sa classe, il n’est pas très populaire mais il chopisit ses copains. Les 3 autres (10, 6 et 4 ans sont plus populaires et sociables!

    >> Bienvenue Sarah et les 4 M! merci pour ta tactique, le tout finalement est de nouer des relations avec les parents sympas dès le plus jeune age je crois.

  24. Ange

    Bonjour,
    nTon histoire me touche car c’est pour éviter ça que je n’ai presque jamais fait de fête pour moi . Je vais avoir 30 ans et je dois (tout le monde me pousse) organiser ma fête. Rien que t’en parler je stresse ! Alors au moins vous avez le courage que j’ai pas !
    nMais pour revenir à votre sujet l’adolescence est un age compliqué ou il faut être comme tout le monde pour ne pas être rejeté alorq peut être que des fois vaut mieux être un peu à part ?

  25. FoxyMama

    Bonjour Ange, merci pour pour ton commentaire.
    nMoi je t’encourage vivement à faire une jolie fête d’anniversaire avec les personnes que tu as vraiment envie de voir. Même si elles sont peu nombreuses, ce sont les vrais amis qui rendent les moments inoubliables. Et très joyeux anniversaire en avance, reviens me raconter 🙂

  26. Ekhidna

    Bonjour,
    nCa alors ! Moi j’ai jamais osé organiser mon propre truc, je pourrais me faire une place dans le club des loosers ?
    nPour moi, le pire, ce n’est même plus de voir tous les autres se faire inviter à l’exception de moi, non ; je me suis rendue compte que j’avais touché le fond quand mes « amies » (comprendre : les personnes qui acceptaient je me tienne à côté d’elles pendant les pauses, tout en m’ignorant, sauf s’il s’agit de me rire au nez) => bref, quand les amies parlent de la fête à laquelle on t’a délibérément pas invitée, devant toi, sans complexe aucun, c’est vraiment du foutage ! (Désolée pour ce paragraphe un peu saccadé, on peut faire mieux comme rédaction ><)

Laisser un commentaire

WordPress Backup