«

»

Mar 07

Le jour où j’ai carrément déconné en tant que mère

J’ai garé la voiture devant la maison et puis je me suis affairée à décharger les affaires avant d’en sortir les enfants. Mes sacs, leurs sacs, j’ai jeté un oeil au contenu de la boite aux lettres pendant qu’ils étaient encore sagement attachés à l’arrière de la voiture.
n
nCe soir là j’étais passablement énervée, pas encore rentrée à 18h30, J’avais failli me faire rentrer dedans par un imbécile qui n’avait pas compris l’utilité des rétroviseurs, GumBoy m’avait fait la misère alors que je venais le chercher au centre et l’atsem m’avait appris qu’il avait craché sur un animateur le jour même. J’étais bien remontée et prête à m’expliquer avec lui une fois rentrés à la maison et cette migraine qui commençait à poindre.
n
nJe ne me cherche pas d’excuses pour ce que j’ai fait, je pose juste le décor.
n
nLorsque je suis retournée à la voiture, je l’ai vu à travers la vitre, son écharpe à la main, en train d’en balancer des coups dans le visage de MissT.
nAlors j’ai ouvert la porte et Clac! ma main est partie en direction de sa joue.
n
nClac! j’ai expérimenté le temps d’une micro seconde la toute puissance d’infliger du mal à un plus faible.
n
nEt j’ai détesté ça.
n
nUne perte de contrôle et je venais de foutre en l’air mon plus grand principe éducatif, tout ce que je m’étais promis de ne pas faire, jamais.
nJamais, je le sais, je n’aurai du passer mes nerfs de cette façon. Jamais de violence physique, je me l’étais promis et pourtant il pleurait doucement en se tenant la joue et moi j’étais là, hébétée, la main fautive au bout de mon bras à moi.
nGumBoy_cheveux_longs.JPG
nMais que s’est t’il passé ? Pourquoi ma main a t’elle giflé mon enfant ?
nFinalement je ne suis peut être qu’un monstre qui porte un masque de gentil, cette violence fait-elle intimement partie de moi? Et surtout, va t’elle se manifester à chaque fois que je baisserai la garde?
n
nPeut-on dire qu’il n’y a pas d’accident et que telle le réacteur n°3 de Fukushima, je contiens et maitrise mon énergie jusqu’à un certain point?
n
nAujourd’hui, je n’arrive toujours pas à justifier mon geste, je suis mortifiée. Bien entendu GumBoy a eu le droit, à mes excuses pour la gifle, je lui ai expliqué que je regrette, que ça ne se reproduira plus. J’espère ce « Clac! » sec et précis n’a pas brisé quelque chose entre nous, la confiance que nous avons l’un envers l’autre, le plaisir que nous éprouvons à être ensemble.
n
nParce que ce matin, sur le trajet de l’école, GumBoy m’a raconté l’histoire d’un petit garçon qui s’appelle « Boy » qui a un rat dans une cage et un poisson rouge dans un aquarium. Ce « Boy » est très content car il vit tout seul dans sa maison, ses parents et sa petite soeur sont morts et il est heureux d’être tout seul. « Boy » passe ses journées à faire du skate-board et il s’achète des bouteilles de pshit pour faire des tags sur les murs.
n
nMon coeur de mère s’est brisé alors que je retenais mes larmes.

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. amalise

    Oooh, je ne sais pas quoi te dire. Compte tenu des circonstances, je ne sais pas si je n’aurais pas eu la même réaction que toi. Le voir frapper sa petite soeur, tu as sans doute du avoir peur, aussi … Nos principes éducatifs, quels qu’ils soient, sont toujours mis à mal par nos enfants, c’est leur rôle aussi de nous bousculer, comme c’est le nôtre de leur fixer certaines limites. Facile de te dire de ne pas t’en vouloir, car je ne comprends que trop bien la culpabilité que tu ressens … J’espère que ça va aller, bisous.

    >> Merci pour tes mots

  2. myzotte

    Hier soir je suis allée à une réunion sur l’autorité, punition et sanction sur fond de Faber&Mazlish, Thomas Gordon et Fillozat…
    Et ce soir, ma fille a enfreins les règles de sécurité sur le trottoir et la route… mis en danger sa vie et celle de son frère… je peux te dire que pour la 1re fois de ma vie j’ai failli la gifler.
    Il me semble que des fois, y’a la soupape qui part et hop… le geste, malgrè sa violence indiscutable, et salvateur…
    Je partage tes opinions sur l’éducation, si je t’ai bien cernée.
    Je crois que, facile à dire, il ne faut pas que tu culpabilises trop longtemps. Tu t’es excusée. Peut-être devriez-vous, toi et GumBoy reparlait encore une fois de ce qu’il s’est passé. A -t-il compris que lui aussi avait fait une bêtise en tapant sa sœur ?

    >> Ce qui me dérange c’est surtout ce passage à l’acte. Bien souvent j’ai eu les doigts qui démangent mais je me suis toujours dis que ça ne servirait à rien. Je crois que j’ai accumulé ces derniers temps une très haute dose d’énergie négative et qu’elle est sortie d’un coup. Je cevrai plutôt aller danser un soir pour me défouler un bon coup et repartir sur des bases calmes.

  3. yeude

    Je comprends que tu ne sois pas fière de ton geste, car ce n’est pas dans tes principes. Pour ma part, je ne suis pas pour la claque non plus, je ne vois pas bien l’utilité éducationnelle, mais par contre je te trouve sévère envers toi-même, prendre son sang froid malheureusement cela arrive à tous, c’est humain. Mes parents nous on parfois claqué ma sœur et moi, comme toi, excédés, ils ont perdu leur sang-froid. Avons nous boudé ? Oui, c’est sur, se prendre une tarte n’est pas agréable. Est-ce qu’on leur en a voulu ? Oui, un peu sur le coup. Est-ce que cela a ruiné notre relation ? En aucun cas ! Pardonne-toi et travaille au quotidien pour que cela ne se reproduise pas. Bises

    >> Je suis issue d’une génération où les chatiments corporels étaient hélas un principe éducatif. J’ai toujours refusé de rentrer là dedans avant même d’avoir des enfants. Maintenant il est clair que je ne l’ai pas roué de coup et que cette claque va peut être le marquer, tout autant que je reste marquée par les 2 claques qu’à pu me mettre mon papa quand j’étais petite. Pourtant effectivement, mon papa, c’est toujours mon héro

  4. pauline maman trouvetou, maman partage

    Une gifle dans ma vie donnée par ma grand-mère adorée…
    Une gifle que je n’ait pas compris sur le coup (j’avais 4 ou 5ans).
    Une gifle qui est partie parce qu’elle a eu peur… je courrais vers la route où beaucoup de voitures circulaient. Elle me criait de m’arrêter, bien sur que je m’arrêterais avant la route mais elle ne le savait pas. Elle m’a rattrapé et sa main est partie… j’ai compris qu’elle voulait me protéger du danger donc que la peur l’avait poussé à agir, qu’elle m’aimait. Je l’avais poussé à bout en lui fesant croire que je n’allais pas m’arrêter. Aujourd’hui je n’ai pas oublié, je comprends son geste. Gumboy justifiera ton geste à sa manière, il comprendra, j’en suis certaine puisque ce geste était encore inconnu. Il cherchera à savoir pourquoi et il en trouvera la raison.

    >> Merci pour tes mots, qui me donnent à réfléchir

  5. missbrownie

    Allez Emma, ne t’inquiètes pas, comme tous les enfants GumBoy sait comment faire mal au petit coeur de sa maman 😉
    Si tu savais tout ce que j’ai entendu de la bouche de mes grands, surtout TiBiscuit… Heureusement, la période où il voulait fuguer ou sauter par sa fenêtre est finie. (Attends toi au pire pour la crise des 7 ans 😉 On dit que c’est l’âge de raison parce qu’ils raisonnent trop et disent pleins de bêtises 😛

    Moi aussi j’ai déjà été faible devant TiBiscuit qui me défiait, me poussait à bout …

    >> Sur quelques point GumBoy et TiBiscuit se ressemblent beaucoup : la jalousie, la sensibilité

  6. Aggie

    Personne n’est à l’abri de ce genre de réflexes. En as-tu parlé avec lui?

    Sincèrement je ne sais même pas s’il faut chercher un lien entre cette gifle et ce que GumBoy t’a dit ce matin. A cet âge les enfants fantasment beaucoup sur ce genre de situation (être adopté, orphelin,…) les contes y sont souvent pour quelque chose.

    >> Il kiffe faire semblant de se perdre au supermarché, c’est bizarre non?

  7. lili

    Je te comprends, car avant je mettais des fessées et je culpabilisais énormément. A la difference de toi, pour moi à l’époque la fessée « ça ne tuait pas », et je me suis remise en question, plus jamais!
    Je comprends ta culpabilité, et ce que tu as bien fait c’est de t’excuser… et de te rendre compte de ta faiblesse à cet instant T.
    Bises.

    >> A l’époque ou nous étions gamine, la fessée ça ne tuait pas, mais par contre je suis sure que ça a traumatisé plus d’un gosse à l’époque. Merci les nouveaux principes éducatifs!

  8. Lalotte

    1 fois aussi… une seule fois et je m’en veux encore… J’étais à bout! Je me suis excusée mais cela n’a pas atténué l’envie de ME mettre une claque…
    M’enfin, on est pas parfaite quoi!!
    Des bisous!

    >> Toi? Tu n’es pas parfaite? Attend je tombe des nues là… bisous

  9. laetibidule

    Je te comprend : une fois j’ai mis une gifle à mon fils, toute la journée notre relation à été tendu, il en faisait des vertes et des pas mûres, et d’un coup, après une énième « connerie », mais patience s’est brisé et tout mes beaux principes ont volé en éclat. Au moment, on je me suis rendu compte de mon geste, mon cœur à explosé, j’ai eu honte de moi !!! Et comme toi, après on a eu une explication et mes plus plates excuses.
    Malheureusement, même avec toutes les bonnes intentions du monde, ont est jamais sûre d’être à l’abri de ce genre de gestes.
    Quand à l’histoire de « Boy », c’est peut-être juste une coïncidence, peut-être avoir si cela dur, d’en reparler avec lui !!!
    Bon courage et ne culpabilise pas trop longtemps !!!

    >> Merci pour ton soutien laetibidule 🙂

  10. Maud

    Je ne sais quoi ajouter à ce qui a été dit.

    Très bel article, malgré le contenu. C’est très bien raconté…
    La fin est un peu horrible mais bon. Surtout la dernière phrase… Malheureusement, notre gros cœur de Maman est tellement sensible aux propos de nos enfants ! 9a m’a tout de suite fait penser aux histoires de Missbrownie avec Tibiscuit (mais plus grand), pour la fin du billet.

    Quant à la claque, j’ai les mêmes principes que toi (et pourtant, avant d’avoir des enfants, je me disais « j’en ai pris, et j’en suis pas morte »), mais malheureusement je dois être bien plus faible… si seulement ça m’était arrivé qu’une seule fois ! Il a 4 aussi le mien (enfin dans 1 mois), et j’ai été dépassée plus d’une fois 🙁 pareil je culpabilise… et j’explique pourquoi, et surtout pourquoi ça ne me plait d’en être arrivée là, mais qu’il avait dépassé les bornes (en général, c’est quand vraiment il a été loin)… Bien souvent, c’est la peur de faire mal à sa soeur qui m’a poussé à ça aussi.

    Le tout c’est d’avoir des principes. C’est déjà bien (certains n’en ont même pas). S’y tenir, c’est très difficile…. Le plus souvent on s’y tient, c’est déjà pas mal. Parfois on dérape… personne n’est parfait.

    Comme ça a été dit plus haut, pas d’inquiétude quant à ta relation avec lui. Il comprendra… il sait ce qu’il a fait. Il sait que tu ne fais pas ça d’habitude…

    Ne sois pas trop dure… envers toi ! 🙂

    >> Merci tes mots me touchent Maud 🙂

  11. PetitDiable

    On n’est ni infaillibles, ni des robots. Et rien n’est irréversible ou définitif, sauf la mort. Sois tranquille donc, Gum a sans doute déjà oublié.

    >> En tout cas il n’a pas de mouvement de recul quand je m’approche de lui, c’est déjà ça

  12. NiouzMum

    Je crois qu’il y a (ou aura) chez nous tou(te)s un moment dans notre vie de parents où on s’en voudra pour un de nos comportements (une tape, des cris, une réaction inappropriée, …) face à un acte de nos chères têtes blondes … Mais en parler avec eux ensuite permet de leur expliquer et leur montrer que nous non plus ne sommes pas parfaits et pouvons avoir des failles …

    >> D’accord avec toi, la clef du bonheur c’est l’ouverture de la parole. J’ai toujours suivi ce principe et posé des mots sur les émotions pour arriver à les apprivoiser

  13. coucoumaman

    Coucou Blondie,
    nAh ma pauvre, ils ont pas fini de s’en foutre plein la gueule tes petits…
    nLes miens s’adorent mais se cherchent aussi à longueur de temps…

    nnn

    On est tous imprévisibles.
    nLa culpabilité que tu ressens te fera avancer dans tes principes éducatifs. Si tu n’avais rien ressenti, ça aurait été bien pire pour eux.
    nL’important, c’est de bien lui en parler. Tu fais des erreurs, tout comme lui.

    nnn

    Mon grand raconte aussi des histoires où il est le héros, parfois on est là, parfois son ptit frère n’est pas dans l’histoire au début, mais on finit toujours pas revenir.
    nCe qui est bien, c’est que tu peux l’aider à changer cette histoire. Et c’est souvent comme ça que j’arrive à comprendre ce qu’il ressent. Je ne crois pas que ce soit une coïncidence (comme lu sur un autre commentaire). Ces histoires sont importantes pour lui.

    nnn

    Je ne pense pas qu’il oubliera rapidement mais il comprendra et te pardonnera comme lui comprendra qu’il a fait une bêtise en tapant sa ptite soeur.

    nnn

    C’est pas facile à gérer tout ça…

    nnn

    Bon courage petite maman!

  14. alameresi

    euh, vraiment tu es dure avec toi…Au vu du contexte on peux comprendre ce mauvais réflexe qui se produit en une seconde… C’était un acte isolé, tu lui en as parlé, tu t’en veux énormément. Tu es loin d’être un monstre, ou un monstre gentil et blond à forte poitrine alors !

  15. Mademoiselle Maman en Australie

    Ton article me touche particulièrement. D’autant qu’il y a quelques jours j’ai écris ça : http://mademoiselle.maman.over-blog
    nParfois on est à bout, on est fatiguée, on a besoin de souffler.
    nCa fait du bien d’en parler, et de se rendre compte qu’on est loin d’être la seule !
    nTu es loin d’être une mauvaise mère ! On est toute suseptible de perdre nos moyens. Faut le voir venir et solutionner. Très vite! Il faut maintenant parler, beaucoup, expliquer. Pour l’avoir vécu, une claque à 6-7ans fait moins mal qu’une claque à 16ans !

  16. Ophelie

    Bonjour

    nnn

    Juste un petit mot je ne suis pas une anti fessée comme vous mais je pense que Gumboy avais un « chouilla dépassé les limites » craché sur un anim, taper sa sœur, et l ATSEM qui n as pas fait un rapport élogieux ainsi quelle risque d accident sur la route ….. Ça fait beaucoup pour une seule journée, nous sommes humaines aussi ….. Et puis la il l avait un chouilla chercher la goutte d eau quoi.
    nBonne journée j ai pris plaisir a lire votre article pas pour la fessée (non )car il est super bien écris (oui hein faut pas abuser)

  17. Ophelie

    Bonjour

    nnn

    Juste un petit mot je ne suis pas une anti fessée comme vous mais je pense que Gumboy avais un « chouilla dépassé les limites » craché sur un anim, taper sa sœur, et l ATSEM qui n as pas fait un rapport élogieux ainsi quelle risque d accident sur la route ….. Ça fait beaucoup pour une seule journée, nous sommes humaines aussi ….. Et puis la il l avait un chouilla chercher la goutte d eau quoi.
    nBonne journée j ai pris plaisir a lire votre article pas pour la fessée (non )car il est super bien écris (oui hein faut pas abuser)

  18. Maman au balcon

    Je suis certaine que ton gum boy t’aime toujours autant. C’est archi sur même. Ce genre de chose pourrait m’arriver même si comme toi, je ne suis pas pour la sanction physique. Ta méthode est la bonne t’excuser et expliquer maintenant tu peux passer à autre chose. Payes toi un pschit en tête à tête avec Gum Boy 🙂 bises bises

  19. mamanbavarde

    Oh bah merde… tu me fais dresser les poils… la confianc n’est pas partie, sache le. Tu lui as expliqué, et je suis sûre qu’il a compris. et cette seconde où la main part et arrive, on en est toutes proches à un moment donné. Parfois, j’ai cette image qui me vient en tête, au moment où je suis enervée. Est ce qu’un jour où je serais plus irritée, plus irritable, l’image ne se transformera pas en geste? Personne ne peut le dire, tu n’as pas à culpabiliser. Bisous, tiens.

  20. pauline k

    Je ne crois pas que ce que je vais te dire va te rassurer… mais j’ai vécu la même chose pas plus tard qu’il y a deux semaines. Mon grand (4ans) a poussé ma cocotte (1an), tellement fort qu’elle est tombée la tête la première. Lèvre ouverte, beaucoup de sang, bouche qui triple de volume… j’ai explosé, baissé son pantalon et lui ai mis sa 1ere fessée. Et comme toi, j’ai détesté ça…
    nEncore aujourd’hui, rien qu’à y penser, j’ai une boule dans le ventre, je m’en veux tellement… Mais avec le recul, il peut nous arriver aussi de faire des erreurs, on apprend en même temps qu’eux. Et si ça nous a tellement déplu, je ne pense pas qu’on recommencera…
    nps: chouette blog, je te découvre via HC. à bientôt!

  21. lili

    En effet… c’étaitr les dires de notre époque « la fessée ne tue pas »… et moi avec ma bétise j’ai mis au début des fessées… si tu savais comme je me sens mieux maintenant que je n’en mets plus!! je lis un livre depuis quelques temps « parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent ». Ca a transformé toute ma vision. Tu verras, je suis sure que cet accident ne t’arrivera plus. Courage, bisous.

  22. Marie mon-nid

    Tu sais quoi ? Quand on est poussés à bout, on fait des conneries. On inculque à nos enfants de ne pas taper, mais c’est quand ils tapent qu’on sort de nos gongs et qu’on fait pareil… Ca peut arriver à tout le monde. Au moins, GumBoy comprendra que maman est faible, elle aussi. Que ça lui arrive de faire des bêtises. Et qu’elle s’en excuse… Et ça, c’est important. Personne n’est infaillible, mais le plus important, c’est de reconnaître ses erreurs. C’est une leçon qu’il va avoir là…
    nPar contre, il a quand même fait une bêtise, à la base. C’est important aussi qu’il le sache.
    nEt puis c’est important que tu te sois excusée, mais évite peut-être de t’en vouloir trop (au moins devant lui)… j’ai l’impression qu’il en joue un peu et cherche à te culpabiliser davantage…

  23. Amélie Epicétout

    Bon j’arrive après la bataille mais j’arrive quand même. Je rejoins les copines pour dire que tu es trop dure envers toi-même. Je suis sûre que Gumboy comprendra, c’est un garçon intelligent et je pense que voir les faiblesses de sa maman ce n’est pas ce qui l’éloignera de toi, au contraire. Maintenant arme toi de patience parce qu’il risque de te pousser à bout pour voir tes réactions ça c’est quasiment certain. Allez c’est pas rien mais c’est pas grand chose. Bisous

  24. Juliette

    Ok, point de vue d’une pas-maman, si je peux me permettre de donner mon avis…
    nJe pense que tu es humaine. Pas un robot. Et comme tout les humains il y a un moment où quand on a une journée de merde, ça dérape. Ça ne fait pas de toi un mère indigne envahie de violence. On peut pas être parfait tout le temps.
    nÇa m’est déjà arrivé de me prendre une claque quand j’étais plus jeune par ma mère parce que je l’avais poussé à bout (oui, j’étais une chipie et je suis sûre que si je me revoyais à cet instant T, je m’en mettrais une aussi tiens). Je lui en ai jamais voulu, j’ai une relation très saine avec ma mère et je suis parfaitement équilibré. (ça ne veut pas dire que j’approuve les baffes hein 😉 )

    nnn

    Concernant la réaction de ton fils, je pense qu’il va chercher à te faire culpabiliser un peu, parce qu’il est pas bête, à tout les coups, il a déjà zappé la claque, mais pas maman qui s’excuse et qui se sent très mal. Il va appuyer là où ça fait mal un petit peu.

    nnn

    Voilà voilà, je sais que je n’ai pas d’enfant et que de ce fait, il y a des choses que je ne peux pas comprendre, mais des fois ça aide d’avoir un autre point de vue. 🙂

  25. Fluffy

    Je vais ajouter ma grosse pierre au bateau mais je ne suis pas contre les châtiments corporels. Et pourtant, je viens d’une famille ou c’est plus les poings que tu vois que les claques. J’estime que tout dépend du caractère. Ya des enfants très sensible tu pourrais réussir à les « plier »/leur faire comprendre la limite en juste grondant je sais que, pour ma part, me crier dessus ne servait à rien. Oui il fallait me tabasser pour que j’arrête de faire des conneries (genre voler dans les magasins). Jamais je ne frapperais comme ça mon gamin mais c’est pour te montrer la nuance entre lui foutre une claque et lui dire Pourquoi et juste lui foutre une claque (on parle d’une claque, dans 1 jours il aura oublié, tu ne l’a pas tabasser à terre). Dans un cas c’est éducatif dans l’autre tu l’as juste fait comme ça. Et ce n’est pas ton cas donc don’t stress 🙂

  26. LamammandeEmma

    Les enfants ne sont pas livrés avec un mode d’emploi. Tout le monde se trompe. Élever un enfant relève de l’improvisation pure.

Laisser un commentaire

WordPress Backup