«

»

Juil 10

Les lectures de Foxy : Pas plus de 4 heures de sommeil de Marlène Schiappa

Les livres de blogueuses ça passe ou ça casse. J’aime lire des blogs, mais je n’aime pas les lire en livre, je clair ne pas ? Bref, j’ai eu mon premier coup de cœur pour un livre (ou plutôt une BD) de blogueuse, c’était « Chute Libre » de Mademoiselle Caroline, un ouvrage parfait qui m’a retourné et qui m’a donné envie de tenter d’autres ouvrages de blogueuses.

Pour la suite, j’ai choisi de lire le premier roman de Marlène Schiappa, intitulé « Pas plus de 4 heures de sommeil« , sachant que j’avais affaire là une blogueuse de qualité et une entrepreneuse que j’admire.

Allez, je ne te fais pas durer le suspense, le roman de Marlène Schiappa, ça passe ! carrément même !

pas_plus_de_4_heures_de_sommeil_couv.JPG

Parlons-en

C’estl’histoire de Morgane et Emilie, 2 ex-meilleures amies du lycée qui sesont perdues de vue. Emilie est mariée, maman de 2 enfants, congéparental, pavillon en grande banlieue parisienne. Morganequant à elle vit en couple dans un super appart, a un mec blindé et estsuper carriériste. Le destin va les rapprocher via Facebook quand Morganetombe enceinte et qu’Emilie doit de nouveau entrer dans le monde dutravail suite au licenciement de son mari. Elles passent un pacte « tum’apprends la maternité, je te guide dans la recherche d’emploi »

Aucun sujet n’est tabou, tout est abordé, la maternité bien sûr, la carrière, le couple, la séparation, la famille recomposée, le sexe, les copines, l’allaitement, la garde des enfants … tout ce qui compose nos vies en somme.

pas_plus_de_4_heures_de_sommeil_4eme_couv.JPG

Ce que j’en ai pensé

Morgane et Emilie, les personnages principaux sont attachantes, parce qu’on se reconnait toutes forcément un peu dans ces deux femmes. La mère au foyer, la working girl, j’ai été ces deux femmes et je me suis vite identifiée à certains traits de caractères. Mais ce n’est pas tout, Marlène a su décrire toute une bande de personnages particulièrement bien pensés et encore une fois attachants. Les copines de Morgane et Emilie c’est nous toutes. Plusieurs personnages masculins sont également présents avec leurs défauts qu’on adore chez nos mecs, des sexy, des relous….

Les thèmes abordés dans « Pas plus de 4 heures de sommeil » sont résolument dans l’air du temps. Au fil des pages Marlène s’attaque à tous les sujets qui nous préoccupent : la conciliation de la vie de famille et de la vie professionnelle (cheval de bataille de l’auteure qui est fondatrice de « Maman Travaille« ), de l’amour, de la place dans le couple, des copines. Si je devais adresser un reproche à ce livre, c’est justement d’être trop dans l’air du temps, il accumule un très grand nombre de références très actuelles et qui risque de le rendre rapidement désuet. C’est dommage car le sujet principal qui est celui de la conciliation famille/boulot est intemporel.

pas_plus_de_4_heures_de_sommeil_chapitre_emilie.JPG

Pour résumer

« Pas plus de 4 heures de sommeil » est un roman attachant, à la lecture facile. Les personnages nous ressemblent, leurs problèmes sont les nôtres et on fini par se réjouir de leurs joies. Ce récit ne répond pas à des questions, il pousse plutôt à s’en poser, car si les héroïnes de Marlène vivent leur vie dans un monde Bisounours ou tout finit bien (oh ça va! je ne spoile pas tant que ça hein?), ces problématiques font tellement partie de nos vies qu’entre chaque lecture je repensais à ce livre et à cette foutue conciliation famille / boulot.

Nous ne vivons pas dans un monde de licornes à paillettes, il n’appartient qu’à nous toutes et tous de faire bouger la société, de ne pas accepter l’inacceptable et « Pas plus de 4 heures de sommeil » aide à y penser. Vive les nouvelles femmes !  Et Bravo Marlène Schiappa pour ce premier roman.


Livre offert par les éditions Stock, à glisser d’urgence dans votre valise de vacances.


Laisser un commentaire

WordPress Backup