«

»

Mai 21

Ces livres que j’ai lu récemment (du bon et du moins bon)

Ca va faire un peu plus d’un an que je me suis lancée dans la lecture de l’intégrale du Trône de Fer, ouaip, des milliers de pages, du gros gros gros bouquin et de l’histoire pas facile à digérer. Je viens de finir l’intégrale 5 (je peux donc grave spoiler ceux qui ne regarde que la série) mais en cours de lecture je me suis laissée tenter par des lectures un peu plus légères, parce qu’un an de Westeros ça use psychologiquement.

les_livres_que_j__ai_lus.jpeg

Voilà donc une sélection de livres que j’ai dévorés entre deux affreux meurtres sanglants dans le Trône de Fer :

Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

le_premier_jour_du_reste_de_ma_vie.jpeg

L’histoire : Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités,décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : àquarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un allersimple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence.Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisièrequi fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui,elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures,parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête dubonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par cevoyage au bout du monde…

Mon avis [attention spoiler] : Alors ce livre là je l’attendais avec impatience car je lis Femme Sweet Femme, le blog de Ginie depuis 6 ans maintenant. J’attendais dans ce premier roman édité de Ginie le ton qui la caractérise et ses histoires toujours un peu folles et bien amenées, ce petit truc en plus qui fait que si on lit son blog les yeux bandés, on sait que c’est elle. J’ai beaucoup apprécié l’idée de la croisière autour du monde parce que c’est le kiff ultime, je ne sais pas si ce genre de voyage existe vraiment (google me souffle dans l’oreillette que oui, ça existe). Mon point de vue sur les personnages est un peu plus mitigé, c’est sûr qu’en tant que femme et mère on s’identifie assez facilement dans le personnage principal, Marie qui a sacrifié sa vie à ses enfants et son conjoint, mais c’est justement cette trop grande facilité qui me déconcerte légèrement. J’aime les personnages avec des zones d’ombres, là je vous avoue que Marie m’a copieusement agacé à quitter son mari pour tomber amoureuse du premier grisonnant qu’elle rencontre. Le roman commence sur cette scène de rupture géniale et folle, j’aurai voulu que ça se poursuive plus dans cette veine et que l’histoire soit moins prévisible. Néanmoins et malgré ce manque de complexité, la promesse de « reconquête du bonheur » est bien tenue par Ginie. J’ai passé un très bon moment de lecture (alors que je déteste J.J.Goldman), c’est un roman très rafraichissant que je conseille pour s’évader le temps d’un weekend ou pendant les vacances. Bravo Ginie ! J’espère pouvoir te voir en vrai un jour pour te féliciter chaleureusement pour ce premier roman (et pour les autres qui vont suivre)

Edition City – 16€50

livre_5_.jpeg

Sein ou biberon ? Choisis ton camp ! – Julie Grêde

sein_ou_biberon.jpeg

L’histoire : Il est une guerre ignorée, largement tue par les médias. Une guerre quipourtant fait rage. Depuis des décennies. Une guerre d’autant plustriste qu’elle choisit ses victimes dans une minorité déjà fragilisée.Une guerre d’autant plus sordide qu’elle est orchestrée par d’anciennesvictimes. La  » Milky Wars  » terrorise chaque jour de jeunes primipareset le monde s’en fout ! Si tu es une future maman pas encore maman,tu ne sais rien de tout cela. Pourtant tu vas savoir. Tu vas te prendrele truc en plein dans la g… dans le pif, ou, plutôt, en plein dans lesnichons. Surtout si tu as des copines, une famille. Surtout si tu asune belle-mère. Tout le monde va se mettre à en parler de tesroploplos. On va les analyser sans pudeur, les détailler. Si tu teprononces pour les allaitantes, tu liras dans les yeux de ton vis-à-vistantôt l’admiration tantôt le franc dégout. Tout qui te croisera auraune opinion sur le sujet. Et si tu te prononces pour les biberonnantes,c’est aux allaitantes que tu auras affaire.

Mon avis : Dès les premières pages du livre j’ai repensé à la Milky Wars que PapaCube avait illustré avec talent il y a quelques mois. Ayant été une maman biberonnante puis une maman allaitante, j’étais très intéressée par cette lecture qui me promettait d’enfin réconcilier les 2 camps. J’ai été agréablement surprise par l’humour décapant avec lequel Julie Grêde décrit la guerre qui fait rage entre les allaitantes et les biberonnantes. Il est vrai qu’il suffit de faire un tour sur n’importe quel forum consacré au sujet pour rapidement voir les noms d’oiseaux voler, les unes traitant les autres de mauvaises mères ou de folles sacrifiées sur l’autel de la maternité … bref, ce livre permet de dé-cul-pa-bi-li_ser et je dois bien avouer que c’est LA clef d’un allaitement réussi. L’auteur qui a allaité sa fille longtemps est clairement en faveur de l’allaitement maternel, cependant les passages ou elle aborde la question du biberon sont plutôt bien fait, sans jugements et en exposent les bons points. J’ai beaucoup aimé la lecture, je partage totalement cette vision de la maternité, de liberté de choix, de liberté de se tromper, de changer en cours de route, d’écouter les avis mais de décider par soi même. Enfin un livre qui ne cristallise pas la tension autour des nichons qu’ils soient nourriciers ou sexuels ou juste nichons. En plus l’auteur est vraiment drôle. A lire d’urgence quand on est enceinte, qu’on se pose des questions ou non sur l’allaitement. 

Edition La Boîte à Pandore – 12€90

livre_11_.jpeg

Avant j’avais une vie, maintenant j’ai des enfants – Candice Kornberg Anzel

avant_j__avais_des_principes_maintenant_j__ai_des_enfants.jpeg

Résumé : Femmes enceintes, futurs papas, jeunes parents débordés, parents d’adoou grands-parents gagas ? Ce livre est fait pour vous – enfin, si vousavez de l’humour et de l’autodérision… car dans cette fresquefamiliale, tout le monde a le droit à son coup de pinceau ! Desinterviews loufoques aux questions (presque) existentielles de parents,en passant par des lettres ouvertes de trentenaires ou encore leclassement des arnaques de mômes, voici une balade de chroniquesdécalées en billets décapants.
Un panorama de la vie de famillesurprenant, réjouissant et toujours attendrissant… Vous vous yreconnaîtrez forcément !

Mon avis : Plus connue sous le pseudo de blogueuse Mam Gyver, Candice nous offre ici un petit condensé de ce qui se fait de mieux en matière de blogs parentaux (enfin des blogs que moi j’aime lire : les drôles comme le mien, qui ne se prennent pas la tête quoi). Ce petit livre se dévore très vite d’une traite ou se consomme de façon homéopathique pour la bonne humeur quotidienne. Je dois dire qu’en tant que lectrice et rédactrice de blogs, je n’ai pas été émue par la nouveauté. En ce qui concerne les livres, je préfère largement les créations originales aux billets de blogs imprimés sur papier. Cependant pour le prix de 3€, le pari de faire sourire avec les clichés préférés des parents est plutôt bien tenu et j’ai adoré y trouver ma copine d’amour Cynthia Maman Bavarde.

Edition Librio – 3€

livre_10_.jpeg

Wonder Mum 2 – Serena Giuliano Laktaf

wondermum_2.jpeg

Résumé : Succès littéraire de l’année 2014, Wonder Mum nous a fait découvrir avecson ton inimitable les coulisses de l’univers merveilleux de laparentalité. Elle s’attaque aujourd’hui à un sujet ô combien sensible :les amies. Et il y en a des choses à dire sur celles qui partagent nosvies… toutes nos vies ! Nos amies « multifonctions », nos couteauxsuisses humains en quelque sorte, toujours présentes pour nous aider. Etquand c’est Serena qui en parle… attention, ça va piquer !

Mon avis : Autant le dire tout de suite je n’ai pas lu le tome 1 Wonder Mum en a raz la cape pour les raisons expliquées juste au dessus. Je me répète, je trouve que les billets de blogs correspondent au format blog, pas au format livre. Cependant j’ai lu le Tome 2 avec intérêt car même si on reste sur le format « capsules »/ »billets »/ »statuts »/ »tweets » le sujet abordé ici n’est pas celui de la parentalité mais celui de l’amitié. Hé oui, c’est un sujet qui me taraude beaucoup en ce moment que celui de l’amitié, je sens qu’il y a un véritable virage qui s’est enclenché il y a quelques temps, j’ai changé à toute vitesse en quelques années et ça se ressent très fort sur mes liens d’amitiés passés, présents et futurs. De plus j’ai pris comme un hommage personnel le fait que la blonde dessinée en couverture soit mon sosie parfait (à part que je ne mettrai jamais mes délicats petits pieds dans des uggs affreuses ^^). Comme le livre de Candice, celui de Serena se lit facilement, à laisser trainer dans la maison pour en grignoter quelques pages de temps en temps.      

Edition L’étincelle – 9€90

livre_6_.jpeg

Beautiful Beloved – Christina Lauren

beautiful_beloved.jpeg

Résumé : Comment, Max et Sara, le couple sexy, coquin et un brin exhibitionnistede Beautiful Stranger, va-t-il concilier vie de famille et jeux deséduction et de plaisirs ? Max et Sara, le couple d’amoureux deBeautiful Stranger qui affectionne les photos sexy, vient d’avoir unbébé. Cette nouvelle étape dans leur vie conjugale, risque de changer unpeu la donne…Trouveront-ils le temps d’élever un enfant, touts’adonnant à leurs jeux coquins favoris ? Parions que leurs fidèlesamis se porteront volontaires pour leur faciliter la tâche. Lespersonnages favoris de la série de Beautiful Bastard seront tous aurendez- vous.

Mon avis : Je termine par le roman érotique de ma sélection, chaleur …. Euh, en fait non … j’ai rarement lu un bouquin aussi nul. J’étais intéressée par le coté reconquête de la sexualité après l’arrivée d’un bébé mais ça fait pshit, flop, pouet. C’est bourré de clichés merdiques sur la mère, la femme et la putain. Le mec du couple a des tendances vraiment creepy et ce qui l’excite à mort sur sa femme nouvelle accouchée c’est le lait maternel (heureusement qu’elle n’a pas eu 3 mois de lochies comme moi, ça aurait pu être encore plus weird). Et donc le but ultime du livre, la quête du Graal de ce couple de New Yorkais pas comme nous, c’est de faire garder leur bébé pour aller baiser en vitrine (et sans les lochies) dans un club échangiste … voilà voilà … donc c’est complétement déconnecté de la réalité (la preuve, le mec se lève aussi la nuit pour aller voir sa femme qui allaite le bébé ET ça l’excite), c’est mal écrit et comble du comble pour un roman érotique, ça n’est pas du tout excitant, aucun chatouillis, pas un frémissement, rien (j’ai été plus émue par une scène dans le roman de Ginie que dans tout ce livre là). A éviter absolument.

Edition Hugo&Cie – 8€95

livre_2_.jpeg

signature.png                      

(2 commentaires)

  1. alameresi

    C’est rigolo j’ai eu exactement les mêmes impressions avec le roman de Ginie que j’ai néanmoins apprécié mais j’aurai espéré une histoire moins prévisible… Tu sais quoi? J’avais oublié mes semaines de lochies et grâce (ou à cause) de ce billet je replonge direct dans cette période glam, finalement ça s’oublie vite tout ça comme dirait mamie!

  2. FoxyMama

    @alameresi : tu sais quoi ? ça me fait chaud au coeur de savoir que je n’ai pas été la seule à me taper ça pendant des semaines. Toutes les autres (putes) mamans de mon entourage me disent « oh non, en 3-4 jours c’était passé …. » des semaines !!!!

Laisser un commentaire

WordPress Backup