«

»

Fév 21

De l’intérêt de la respiration abdominale #BadMother

J’ai fait du yoga …

J’ai fait de la relaxation …

J’ai fait de la sophrologie … deux fois …

Et pourtant le truc de la respiration abdominale pour contrôler ses émotions j’ai du mal à l’appliquer. Bien sûr, quand je suis sur un tapis moelleux, coincée entre Tatiana « 7 mois et demi de grossesse, une petite fille de 3 ans et là c’est des jumeaux » et Sandrine « 7 mois, primipare, ne veut pas savoir ce que c’est« , avec la douce voix de la sage-femme qui m’enjoins à positiver les contractions et à faire appel à mon image de bonheur intérieur (ou intérieure de bonheur), tout Va Bien. Détendue, oh oui je suis détendue.

Par contre, quand je suis coincée en voiture, ou bien dans la salle de bain avec les p’tits rockers, il arrive que je ne supporte pas leurs hurlements cris.

Au début je ne vais pas y préter attention. Je vais considérer ça comme du bruit de fond. Puis le ton monte d’un cran « Mais euh, MissT elle m’a fait çi ou ça (on s’en branle) » Ils vont m’inculre dans la dispute et ça commence à me souler. Alors je dis « chuuuuuuut » « taisez vous » ça suffit ». Bien sûr je hausse le ton à mesure qu’ils n’en ont rien à foutre.

Et ça chouine.

Et ça crie.

Et ça pleure.

Au bout de quelques minutes il me monte une colère, de celle qui prend au ventre et qui remonte tout doucement le long de l’œsophage. Et je pète un câble.

Un bon gros câblé, dans ces moments je pourrai les frapper. Et le fait de rentrer cette colère, de me contrôler pour surtout jamais ne balancer de claques augmente encore ma pression intérieure (à ce moment l’image de bonheur intérieure est réduite à un quart de confetti).

Il suffit d’une parole, d’une chouinade pour que je parte en live. Il m’est déjà arrivé 3 fois d’arrêter la voiture à l’arrache sur le coté. D’en sortir comme une furie. D’ouvrir la porte d’un des gosses. De lui intimer de descendre et de rentrer à pieds. 

Je déteste voir ce que je vois dans leurs yeux dans ces moments.

Je claque la portière avec violence, mais ça ne me défoule même pas.

Il faudrait que je travaille ma respiration abdominale, ma paix intérieure, le chant de ces putains de baleines. Je devrais être un apôtre de paix, penser au Dalaï Lama, à Gandhi.

Je me déteste dans ce rôle de #BadMother mais j’apprécie beaucoup les minutes de silence intersidéral qui suivent mes moments de pétage de plomb.

baniere_bad_mother.jpeg

Chaque semaine incruste toi dans notre Rendez Vous #BadMother avec Petits Diables, 100% déculpabilisant.
Cette semaine elles sont là :


Lalotte
Madame Patate
MamanLouzoù
De quoi je me Mèl
Loustique et Pixels
Mômanimparfaite
Maman est aumusée
Blabla popoteet cousette
Maman Floutch
WonderMômes
Confidences demaman
Mère débordée mode d’emploi
La fée Lili et sesfilles
Mission: maman aufoyer
Mes Doudoux et Compagnie

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. alameresi

    Comment je me sentais trop dans la séance de relaxation de prépa naissance avec toi lààà !
    nUn bad mother rapide et efficace !
    nTu crois que la respi abdominale ça marche quand t’en peux plus après 15 jours de vacances et enfants à temps plein?

  2. FoxyMama

    @alameresi : on se donne rdv dans 15 jours pour débriefer ?

  3. missbrownie

    Ce soir j’en ai justement envoyer 2 dans leur chambre car ils me tapaient sur les nerfs à se chamailler pour des broutilles.

  4. mems

    je me vois bien la dans ta description du claquage de portière. je me deteste aussi quand cette colère monte. mais de temps en temps, elle vide les nerfs et on repart a zéro….

  5. Thalie

    Moi j’avoue que la claque est déjà partie… J’ai des garçons qui ont une facheuse tendance à se faire vomir dès qu’ils ne veulent plus manger… que ce soit à la première cuillère ou à la 10ème.
    nJe l’ai fait une fois, et je m’en suis voulu pendant un temps indéfinissable.. .je crois que je m’en veux encore.
    nPar contre j’ai trouvé un truc (sans faire exprès parce que pareil.. colère qui te fait siffler des oreilles comme dans les cartoons).. le verre d’eau dans la tete…
    nj’avais un fond d’eau sous la main , un vomito dans l’assiette , et un enfant qui me regarde droit dans les yeux, regard colère et qui se met à hurler.. je lui ai lancé le fond d’eau au visage… oh vache le bien que ça m’a fait.. et lui, tellement surpris qu’il a été un ange tout le reste de la soirée…
    nJe sais, je suis une mère indigne. mais je crois que l’eau fait moins mal qu’un aller et retour fait sous la colère

  6. Djoulaie

    On dirait que tu m’as filmé O_o
    nLol pareil je pète des câbles comme les tiens
    nIls sont partis une semaine en vacances chez papi, on est en RP, je les ai récupéré hier soir mais j ai hâte qu ils partent demain avec mes parents pour la 2 eme semaine !!!

  7. Manu (Esteolia)

    Le pire pour moi, quand l’ado cherche la merde… Alors là, il me met hors de moi le chameau, avec option petit taquet sur la tête pour accompagner le geste et la parole… Hum, j’en suis pas fière. Mais c’est fou comme ils peuvent nous faire monter en pression!

  8. Amélie Epicétout

    Ah les portes et les portières qui claquent… on croit que ça va nous soulager mais non. Pas facile de rester toujours super zen et compréhensive. Courage pour la quinzaine à venir!

  9. sixinthecity

    tellement vrai et ça dépend aussi tellement des jours.
    nquelquefois un bol de lait renversé me fait presque marrer et d’autres fois OMG !!! l’impression d’avoir de la vapeur qui sort des oreilles tellement je bouillonne…

  10. Mél DequoijemeMél

    he ben tout pareil !!!
    nJe sais qu’en plus sur moi la respiration abdo me calme mais sur le coup c’est pas à ça que je pense hein !
    nLe scène de la SDB me parle beaucoup tiens ! tous les mêmes !

Laisser un commentaire

WordPress Backup