«

»

Mar 29

Déni de Vieillesse

De mon pépé je me souviens de ses mains. Ses mains de travailleur qui coupaient les frites du repas dominical. Je me souviens de ses yeux toujours malicieux quand il était sur le point de faire une bonne blague à mémé. De sa démarche boiteuse, je l’ai toujours connu boitant et c’était toujours lui qui avait la chaise confortable.
n
nJ’adorais la manie qu’ils avaient mémé et lui d’échanger leurs lunettes en permanence, ils disait qu’un jour ils allaient aussi échanger leurs dentiers. J’entends encore sa voix à la fois grave et douce, la seule voix que mémé entendait alors qu’elle est sourde depuis longtemps.
n
nIl nous appelait Soeu-sœur ma petite sœur et moi. Je ne me souviens pas qui l’a baptisé Pépé, plutôt que papi ou papounet, mais c’était pépé, c’était un homme simple et bon, qui nous regardait toujours avec tendresse. Je revois son visage heureux quand il a rencontré mes enfants, ses arrières-petits-enfants.
n
nSi je ferme les yeux je l’entends : « Tiens reprends de la viande » alors qu’il y en avait encore plein mon assiette. « Mémé téléphone! ».
nPlus jamais il ne m’appellera Soeu-soeur, il s’est endormi pour toujours.
n
nIl m’a longtemps été insupportable de le voir décliner. Je n’ai pas su regarder ses mains qui se recroquevillaient sous l’effet de l’âge. Je n’ai pas su le voir cloué dans un fauteuil roulant, j’ai fermé les yeux devant ses aller-retours à l’hôpital. A chaque fois que je le voyais avec ses vêtements usés dont il ne prenait plus soin, sa bouche désormais édentée, ses joues creuses, je superposais l’image de mon pépé indestructible, debout et blagueur. J’ai fait un déni de vieillesse.
n
nJ’ai conscience d’avoir eu une attitude à la limite du normal, mais plus les mois passaient plus j’avais du mal à superposer cette image mentale au vieil homme qu’il était devenu. Je n’ai pas su le voir vieillir, je n’ai pas su me préparer à l’idée qu’un jour il ne serait plus là. Et puis enfin il y a une dizaine de jour, j’ai ouvert les yeux et vu le vieillard qu’il était devenu et j’ai su qu’il ne serait plus parmi nous pour longtemps. Ça m’a fait l’effet d’un sac à dos de plomb.
n
nJe pensais que je n’avais rien de lui, pas un seul petit objet qui pourrait me le rappeler lorsque je serai nostalgique, pas de lettre et ça m’a bouleversé. Depuis qu’il est mort, je me rend enfin compte de tout ce qu’il m’a légué, son honnêteté, sa simplicité, sa droiture, son regard bleu. Le voilà mon héritage.
n
nMerci pépé, merci d’avoir été mon grand-père, merci d’avoir été une de mes racines, stable et profonde. A l’heure de te dire adieu, je me rend compte de tout ce que tu as été dans la vie, de la perte immense que nous devons tous supporter avec ta disparition. Oui c’est dur, c’est insupportable de te dire adieu Pépé.
n
nPepe.JPG

(25 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. lili

    Je te comprends, je suis de tout coeur avec toi <3

    >> Merci 🙂

  2. Milie

    Une grosse pensée pour toi…. <3

    >> Merci 🙂

  3. malise

    ♥♥♥
    Je pense à toi …

    >> Merci 🙂

  4. Amélie Epicétout

    Ton pépé il me fait penser à des personnes très chères à mon coeur et je ne pense pas que ça soit anormal de faire ce « déni de vieillesse »… le déclin des autres renvoie à notre propre déclin et ça fait peur, on se rend compte que les personnes qu’on aime ne sont pas éternelles et on préfère ne pas y songer. Au revoir à ton pépé, beaucoup de courage à toi, à ta famille. Des bisous.

    >> Merci 🙂

  5. Carine Mamjoza

    C’est tellement ça… J’ai les yeux tout embrumées en pensant à ma Mémère que ses 14 petits-enfants adoraient! Mon Pépère était parti très rapidement, à 77 ans, et Mémère était restée seule pendant 17 ans. Nous nous retrouvions en famille à chaque grande occasion, et sinon, elle avait toujours chez elle la visite de ses enfants ou petits-enfants, et même de ses arrière-petits-enfants… Toujours le sourire, toujours des mots de douceur, toujours des gestes de tendresse… Mais en août 2010, une semaine après le baptême de mon deuxième garçon, elle a fait une chute et a dû être hospitalisée. Puis sa santé a décliné, elle ne pouvait plus se déplacer, et elle n’a pas pu rentrer à sa maison. Elle a finalement dû aller en maison de retraite, et souvent avec mes deux garçons, nous lui rendions visite. Mais il était difficile d’admettre que sa santé déclinait et qu’un jour elle ne serait plus parmi nous. Sa flamme et sa joie de vivre l’ont progressivement quitté, et elle est décédée en mai 2011 à 86 ans. Dans un souffle très doux…
    Mon grand qui avait 3 ans à l’époque a gardé des souvenirs très vifs de comment c’était chez Mémère, avec plein de petits détails comme le placard à chocolats et le panier pour ramasser les oeufs des poules… Pour ma part, c’est une multitude de souvenirs et de sensations qui me reviennent.

    Bon courage pour que la douleur fasse place à la douceur des souvenirs…

    >> Merci pour ton témoignage 🙂

  6. Mam'Zelle A

    Plein de courage ma belle ♥ Ton billet est très émouvant, d’ailleurs je retiens mes larmes. Ton pépé sera toujours dans ton coeur, dans tes pensées, en toi ♥ Plein de bisous

    >> Merci 🙂

  7. mamanbavarde

    Et c’est un magnifique hommage que tu lui rends là. Nos grands parents, les fondements de notre famille… seront parmi pour nous pour toujours, ils représentent une part de ce qu’on est aujourd’hui. Bravo pour avoir su mettre les mots sur cet amour et cette peine.

    >> Merci 🙂

  8. Aggie

    Tu sais je ferme aussi les yeux sur la vieillesse de mes grands-mères et la maladie de mon frère, mais ça va bien finir par nous tomber dessus un jour au l’autre. Je préfère faire l’autruche. Je pensais qu’une fois maman ça serait plus facile à vivre, mais il n’en est rien.

    Tu rends un très bel hommage à ton pépé, on sent à quel point il a compté pour toi et tu gardes beaucoup de choses de lui, même si ce n’est pas matériel. Je t’envoie plein de pensées pour ce moment si difficile.

    >> Merci pour tes mots et courage à toi aussi

  9. Madame Sioux

    Je suis désolée pour toi. Et heureuse de voir que tu as tout de même su profiter de sa présence, partagé une vraie relation avec lui et qu’il t’ait légué de si beaux souvenirs et valeurs. C’est vraiment les plus belles choses que l’on peut garder des êtres qui nous sont (étaient) chers.

    >> Merci 🙂

  10. MamanL

    Toutes mes condoléances à toi et ta famille. Je n’imagine pas à quel point cela peut être douloureux de voir partir son pépé, celui qu’on pense indestructible.
    Je te fais de gros bisous de courage,et n’oublies pas toutes ces belles choses que tu écris ici sur lui.
    <3

    >> Merci pour tes mots

  11. Poppy

    Un bien joli message !! Des bisous

    >> Merci 🙂

  12. alameresi

    Quel bel hommage….
    Bon courage à toi.

    >> Merci 🙂

  13. marie

    Moi aussi j’aimais énormément mon grand-père et ton billet résonne en moi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours qui viennent.

    >> Merci 🙂

  14. marie

    Moi aussi j’aimais énormément mon grand-père et ton billet résonne en moi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours qui viennent.

  15. marie

    Moi aussi j’aimais énormément mon grand-père et ton billet résonne en moi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours qui viennent.

  16. marie

    Moi aussi j’aimais énormément mon grand-père et ton billet résonne en moi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours qui viennent.

  17. marie

    Moi aussi j’aimais énormément mon grand-père et ton billet résonne en moi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours qui viennent.

  18. marie

    Moi aussi j’aimais énormément mon grand-père et ton billet résonne en moi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours qui viennent.

  19. Ninie Pouce

    Comme je te comprends, j’ai vécu la même chose avec ma grand-mère même si la vieillesse fait partie de la vie.
    Et puis avec ma maman il y a 1 mois et demi, et là c’est vraiment injuste.

    >> Toutes mes condoléances pour ta maman ma belle, je suis triste pour toi

  20. Babidji

    bon bah voilà j’ai la gorge serrée et les larmes qui montent … je n’en dirai pas plus … pas la force … bon courage à toi … ton post est magnifique

    >> Merci à toi 🙂

  21. PetitDiable

    Je ne pense pas que ton attitude soit anormale, je réagis pareil face au vieillissement de mes proches, je ne veux pas le voir…
    plein de bisous!!!!

    >> merci 🙂

  22. MaCyMa

    Je viens d’apprendre le décès de mon pépé ce matin et voilà que je tombe sur ton article! Te lire m’a fait un double électrochoc.
    J’ai fait le même déni… Et il est parti!
    Toutes mes condoléances!

    >> Toutes mes condoléances également MaCyMa, j’espère que tu vas bien

  23. Julie L

    Toutes mes condoléances pour ton pépé. Je te souhaite plein de courage pour traverser cette épreuve qui mettra du temps à être traverser.
    nCe n’est jamais évident de faire le deuil des êtres qu’on a tant aimé.
    nC’est la gorge un peu noué (malgré que je ne connaissais pas ton pépé, et que je connaisse pas ton blog depuis longtemps, ais ça me rappel tellement de souvenirs, de douleurs), que je ne peux que t’envoyer plein de penser positives et pleins d’encouragements.

  24. giu

    C’est un très bel hommage !

    >> merci ma belle 🙂

  25. Maman bons plans

    Toutes mes condoléances en retard! Quel bel hommage. Mon grand-père est décédé à l’hôpital quand j’étais enceinte de 2 mois et je n’ai pas eu l’occasion de lui annonçait la bonne nouvelle! nous étions très proches et j’aurai tellement voulu lui annoncer ce beau cadeau… Je me dis qu’il y a un peu de lui dans mon ptit chat mais c’était très dur à vivre. Grosse pensée pour toi et ta famille…. Bizzz

Laisser un commentaire

WordPress Backup