«

»

Mar 26

Le mystère mystérieux de la distorsion temporelle

As-tu déjà remarqué ?

Les enfants peuvent passer d’un état complètement légumifiant à un niveau d’énergie coeur de réacteur en une demi seconde.

Mais as-tu remarqué également ?

Qu’évidemment au moment où ils sont inertes c’est exactement l’instant ou TOI tu dois être speed, et qu’à contrario si tu veux qu’ils soient un peu sages, ils déploient des trésors d’énergie pour bien faire foirer ton plan.

Mettons nous en situation

Un matin standard à la Rock’N House, la succession des tâches à accomplir avant de partir est simple et toujours la même : Se lever, aller à la salle de bain, enlever son pyjama, faire une petite toilette, s’habiller, aller au séjour, petit-déjeuner, aller dans l’entrée, mettre manteau et chaussures, sortir. Simple, facile, efficace.

C’est sans compter la distorsion de la temporalité chez le jeune enfant.

Parce qu’en vérité les matins standards se passent plutôt de la manière suivante : Se réveiller la tête ensommeillée, ne pas vouloir sortir du lit, en sortir et … courir droit au salon. Ils n’ont apparemment toujours pas appris à repérer la porte de la salle de bain. Après avoir réuni notre petit troupeau dans la salle de bain, nous nous occupons nous-mêmes d’enlever les pyjamas et de réaliser la toilette.

Pendant que j’habille MissT, DrumMajor termine de préparer le petit déjeuner. C’est le moment que GumBoy, qui jusque là était en plein pic d’énergie,choisit pour lambiner, le regard dans le vide, un slip enfilé, une chaussette à la main … 

« Habille toi ! Purée de pois chiche ! met ton pantalon ! et dépêche toi un peu !

Enfin, nous arrivons à tous nous réunir autour de la table du petit-déjeuner. C’est fou cette capacité qu’ont les enfants à engloutir une assiette de nuggets frites en 2 minutes chrono, alors qu’une simple tartine beurrée peut prendre 25 longues, interminables minutes. Et vas-y que je veux pas manger la croute, que je veux du jus de pomme alors que je n’ai pas fini mon chocolat.

Moi pendant ce temps, je regarde DrumMajor partir au travail, puis l’horloge qui égrène ses minutes alors que dans l’assiette des enfants il ne se passe rien. 

Mais tout à coup le cours de la temporalité s’inverse à nouveau

Pas de bol pour moi, c’est pile au moment où j’ai besoin que les p’tits rockers soient un peu sages et disciplinés afin que je prépare tout le monde au départ, que dans leur tête c’est carnaval.

distorsion_temporalite.jpgLà c’était au moment de Noël mais ça te donne une idée générale du bordel au quotidien. 

Je les veux juste alignés dans l’entrée, prêts à partir, mais il manque une chaussure, GumBoy décide d’enfiler le bonnet de MissT. Doudou, tel le chat de Schrödinger, donne l’impression d’être juste là et dans le même temps de n’avoir jamais existé, tout le monde l’a vu, personne ne le trouve.

« Bon sang ! Vous allez vous calmer ! On va encore être en retard ! »

Nous avons essayé d’influer sur la distorsion temporelle. Nous avons fait varier des constantes : l’heure du lever, la composition du petit déjeuner … Rien n’y fait, le résultat de l’expérience ne varie pas : je commence la journée avec la voix brisée et passablement au bout du rouleau.

Et le soir ? On prend les mêmes et on recommence bien sûr.

Ce mystère reste aussi épais que mystérieux et c’est une enquête impossible pour Amélie Epicétout.

baniere_enquetes_impossibles.jpg

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. marie zibouiboui

    Bon tu ne nous avais pas menti, elle déchire sa mémé ton enquête !
    nLa distorsion temporelle est également un phénomène bien connu chez nous !

  2. Mme Poutch

    Je connais aussi. Lundi matin on part a la bourre et on arrive tout juste a l’école avant la fermeture des portes. Mardi on reussi a partir 10 minutes plus tôt, et on arrive tout juste avant la fermeture des portes… (faut preciser qu’il pleuvait – porter une parapluie fait marcher plus lentement on dirait !)

  3. Amélie Epicétout

    Ah mais cette foutue distorsion temporelle fais aussi des ravages chez moi tous les matins et je n’en ai qu’une. J’en ai marre qu’elle mette trois plombes à manger sa part de brioche et son p’tit filou/compote et qu’elle me fasse courir pour lui enfiler sa culotte Clochette 5 minutes avant la deadline. Merci infiniment pour cette enquête qui va intéresser bon nombre de parents (elle déchire grave sa mémé).

  4. missbrownie

    Le pire, c’est quand on croit être super en avance, qu’on est tout cool, que personne ne crie ou ne dit « dépêchez-vous » et qu’une fois le contact mis dans la voiture, on se rend compte qu’il ne reste qu’une petite minute pour arriver à l’école :-/

    nnn

    Distorsion du temps !

  5. coralie de cetaitcommentavant

    Ah mais la même ici !! De même que le caca dans la couche bien puant juste avant de refermer la porte !
    nJe crois que tout ça fait partie d’un paramètre inébranlable ; leur esprit de contradiction qui joue sur cette distorsion du temps !!
    nElle est chouette cette enquête !

  6. Lollie Rock

    Mon dieu que c’est vrai ! !!!

  7. catongg

    HA HA HA c’est tellement vrai…
    nLe matin quand il est l’heure de partir, genre vers 8h05, il faut que les 4 descendent (je passe sur la distorsion temporelle de l’heure d’avant sinon on y est encore demain)… On a en gros 25 marches pour arriver aux chaussures et aux manteaux… entre la macarena dans l’escalier devant le miroir (mais QUI a eu cette idée de mettre un put*** de miroir dans la cage d’escalier ??? ah c’est moi, pardon), le choix des chaussures pour les 4, le bon pied (ou pas) pour la n°3… souvent il est 8h20 quand on est assis dans la voiture… ah tiens on oublié le DOUDOU !!!
    nBref…
    nEt le soir, quand nous on veut regarder tranquillement la télé, elles courent, font du roller, se battent etc…

    n

      n

    • soupirs*
    • n

  8. dbo

    mais…. t’étais chez moi ce matin ?? c’était exactement ça !!!
    nj’ai cru devenir ouf (je le suis devenue d’ailleurs, grrr)

  9. Yeude

    Super enquête ! 30min pour avaler une moitié de tartine je pensais qu’il n’y avait que la mienne, je suis rassurée, c’est tous les mêmes ! Sans oublié le besoin subit de jus de fruit alors qu’elle n’a pas touché au sien tout le temps qu’elle était au petit déj’ et le popo alors que j’ai mon manteau, mes chaussures etc (pas elle c’est toujours ça, nounou vit sur notre pallier).

Laisser un commentaire

WordPress Backup