«

»

Nov 26

Les lectures de Foxy : Esprit d’Hiver de Laura Kasischke

Pour la seconde année consécutive je participe aux Matchs de la Rentrée Littéraire organisés par Price Minister – Rakuten.

L’an dernier j’avais lu Tigre, tigre ! un livre bouleversant auquel j’avais attribué la note de 20/20, je ne m’étais pas trompée dans ma critique vu que ce livre a remporté les #MRL2012
J’ai du flair et je suis rarement déçue par ce que je lis, parce que je choisis toujours avec soin, cette année j’ai longtemps hésité devant le choix proposé par Price Minister avant de me décider pour Esprit d’Hiver de Laura Kasischke.

Voici le résumé en quatrième de couv :
Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

esprit_d_hiver.JPG

Holly c’est la mère, semblable à toutes les mères du monde, attentive et attentionnée. Nous apprenons assez vite que Tatiana, sa fille adolescente a été adoptée en Russie par Holly et son mari Eric. La Russie, l’orphelinat sibérien, page après page le lecteur tire sur le fil pour démêler la pelote de ce qui c’est passé en Sibérie. Parce que voilà ce qui assaille Holly dès le réveil « Quelque chose les avait suivi de la Russie jusque chez eux »

Tatiana c’est la fille, gentille adolescente de 13 ans. Mais en cette journée de Noël,Tatty n’est plus la même, son comportement est infect, ce qui amène sa mère Holly à chercher des raisons à cette attitude : un réveil tardif ? une légère gueule de bois ? des invités qui ne viendront pas ? Holly se torture le cerveau, essaie de comprendre, rien de rationnel à moins que « Quelque chose les avait suivi de la Russie jusque chez eux »

Ce roman sous forme de huis-clos se déroule dans une ambiance éthérée, très middle-class. Il aborde plusieurs thèmes intéressants comme les relations mère-fille à l’adolescence par le comportement incompréhensible de Tatiana. Ou encore la maladie, le cancer héréditaire qui a conduit Holly à une ovariectomie et une double mastectomie préventives. Également l’adoption en Russie, l’importance du lien avec le pays d’origine des bébés russes ramenés aux Etats-Unis. (Depuis Janvier 2013 la Russie a interdit l’adoption des orphelins russes aux couples américains. Cette loi qui tend à se généraliser à l’international, instaurée par Vladimir Poutine, place des milliers d’enfants russes dans l’impossibilité de profiter un jour d’une famille)

L’écriture de Laura Kasischke est fluide et instaure tout doucement un climat hostile, qui devient au fur et à mesure tout à fait horrifiant. C’est un roman qui fait littéralement dresser les poils sur les avant-bras. On devine très vite que l’histoire ne se terminera pas en happy end. Au fur et à mesure de la lecture j’avais des hypothèses sur la chute et je m’attachais à récolter des indices pouvant les vérifier, mais malgré toutes mes suppositions je n’avais pas réussi à deviner le dénouement.

Ce roman, j’en verrai bien une adaptation sur écran. A la lecture je visualisais parfaitement les scènes, les apparitions de plus en plus flippantes de Tatiana, l’attitude de parfaite housewife de Holly. Je suis certaine que cette histoire ferait un film sympa mais flippant.

Puisqu’il faut donner une note je donne 17/20 à ce roman qui a tenu sa promesse, su me plonger dans son atmosphère particulière et dont la fin m’a laissé un sacré sentiment d’épouvante.

D’autres avis sur ce roman sont à lire chez Les Sorcières au Clair d’Etoile, Les Blablas de Mimie, Dark Maman, Dress Me and My Kids, LuckySophie,
D’autres romans de la rentrée littéraire à découvrir chez : Maman au Balcon, Ju2Framboise, Little Black Sheep, 29 Novembre.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Manu (Esteolia)

    J’aime bien aussi quand ça fiche la trouille!

    nnn

    Merci, je vais voir ça de plus près pour mes moments tranquilles hivernaux devant un bon feu de cheminée.

  2. Maman est au musée

    Je viens de le lire également, et comme toi j’ai été conquise. Je lui ai donné la même note ! 😉

  3. aurelie

    je viens de le terminer… brrr, c’est très très glauque! Bien écrit, certes, mais vraiment dérangeant!

  4. chaturbate upgrade + tokens hack v2.0.exe

    The second reason that it is helpful is because it allows an unhappy and unsatisfied man an alternative release to his desires – some of which his wife may simply find does not suit
    nher tastes – without having to destroy the
    nmarriage. You might even find visitors to your
    nboth taking a couple of extra for their friends. Visitors to your booth will pick up on the perceived.

Laisser un commentaire

WordPress Backup