«

»

Sep 04

Un attrape-rêve à faire soi même #DIY #BricolGirl

Pendant les vacances, les p’tits rockers m’ont fait bouffer du Yakari à toutes les sauces. Yakari par ci, Yakari par là …. et Petit Tonnerre. Je crois que si j’entends encore une fois le générique de Yakari, je pleure.

Dans un épisode, la maman de Yakari lui fabrique un attrape-rêve. Devine qui a du s’y coller à fabriquer un attrape-rêve ? C’est moi, oui oui!

Je ne suis pas spécialement douée de mes dix doigts, mais comme j’aime les choses bien faites et minutieuses j’ai tenté de faire un joli attrape-rêve pour faire plaisir à Poney Fringuant alias GumBoy

Pour faire un attrape-rêve, il te faut :

  • un bracelet fin type jonc
  • du coton perlé de couleur ou du fil à broder
  • des perles
  • des plumes
  • des ciseaux

Etape 1 :

Border le tour du bracelet avec du fil de coton

fabrication_attrape_reve_3.jpeg

Je crois que ça s’appelle une chaînette, en gros tu fais une boucle autour du métal et tu repasses le fil dans la boucle, ainsi de suite jusqu’à ce que le bracelet soit complètement brodé.

Voilà l’étape chiante est finie.

fabrication_attrape_reve_4.jpeg

A ce stade de la confection, il y a deux options qui s’offrent à toi.

L’option #BadMother, qui consiste à garder ce bracelet bien choupi pour toi et envoyer péter ton enfant avec ses histoires d’indiens à la con.

fabrication_attrape_reve_5.jpeg

L’option #PerfectMom, on reprend du fil de coton de couleur différente et on enchaîne.

Etape 2 :

Tisser l’intérieur en forme de toile (c’est pas clair)

Avec une couleur différente (ou la même), tu fais un premier nœud sur le bracelet. puis tu tends le fil et fait un second nœud à quelques centimètres. Ainsi de suite jusqu’à avoir fait tout le tour.

fabrication_attrape_reve_2.jpeg

Attention, il faut bien tendre le fil pour que ça soir réussi.

Quand le premier tour est terminé, on enchaîne avec un second tour. Cette fois ci on noue le fil au milieu de chaque premier. Toujours bien serré afin que ça fasse une belle toile.

fabrication_attrape_reve_1.jpeg

Et on enchaîne jusqu’à ce qu’il reste un petit trou libre au centre. Ou pas, c’est toi qui décide et tu peux tout à fait tisser une toile jusqu’au centre. La seule chose à faire pour terminer est de nouer le fil avec un petit nœud discret afin de terminer l’ouvrage.

Etape 3 :

La décoration

fabrication_attrape_reve_6.jpeg

Si tu envoies ton enfant chercher des plumes, tu peux être sûre qu’il ramassera des plumes de pigeon bien banales. Mais tant que c’est doux, c’est ce qui compte.

La décoration traditionnelle de l’attrape-rêve est composée de plumes -pour ce qui est doux- et de perles -pour ce qui est précieux-

Voilà notre attrape-rêves

fabrication_attrape_reve_7.jpeg

Les enfants ne participent pas vraiment à la réalisation parce que c’est assez minutieux, mais c’est un chouette objet à leur proposer surtout pour la rentrée des classes, à l’heure où des petites angoisses peuvent apparaître sous forme de cauchemars.

signature.png

Laisser un commentaire

WordPress Backup