«

»

Jan 05

Une Brocante, un Coup de Soleil et de la Place dans les Placards

Hier, pour la première fois de ma vie, j’ai fait une brocante.

Alors des brocantes coté flâneur, je connais, ne serais-ce que la Braderie de Lille, que j’ai arpentée quelques années. On se marche sur les pieds, ça sent le kébab et la tartiflette,tous les trucs beaux sont inabordables, et on rentre à la maison crevés et les pieds en feu.

Mais non, hier j’ai testé la brocante coté vendeur. Et ben c’est vachement plus sympa mais on rentre également à la maison crevés et les pieds en feu.

Rien à voir avec la Braderie de Lille, hier c’était une brocante de quartier à Croix, la ville de ma Belle-Soeur et mon Beau-Frère.
Comme l’emplacement était devant chez eux, samedi nous avons amené tout notre Bric-à-brac, et on a bu une bonne bière en plein soleil, supers contents.

Dimanche matin, je vais lever Choupi, j’ouvre les volets « C’est quoi ce temps !?!?!? » le déluge. Vous êtes en trainde vous dire « c’est con hein » ben je suis d’accord.

Le temps de faire déjeuner Choupi et de faire les recommandations d’usage à Chéri-chéri, il pleuvait toujours autant. Pleine de courage, j’ai laissé mes hommes entre hommes, etsuis partie braver la tempête (ok là j’exagère un peu).

J’ai retrouvé toute la Belle-Famille, sous des parapluies et tous nos articles sous des bâches, autant dire, pas gagné pour les ventes.

La matinée on l’a passé à patauger, à essorer les baches, à faire (quand même) quelques ventes et (aussi) quelques affaires.

On était tous bien dégoûtes, sauf Belle-Maman pleine d’optimisme « Vous allez voir, ça va se lever ». C’était elle qui avaitraison.

Le soleil est arrivé d’un coup, en même temps que Chéri-chéri et Choupi.

Comme par magie, les étals se sont mis à refleurir, là ou ils avaient été lâchement abandonnés le matin, les bâches ont disparues, les passants se sont multipliés et les affaires ontrepris… vachement bien repris même.

« Combien pour le vase madame ? »
« 2 euros »
« 2 euros, c’est cher, 1 euro »
« Oh madame, 2 euros c’est rien pour un aussi beau vase, allez 1euro50 »
« Allez c’est bon »
« Merci, vous voulez un sachet ? Chéri-chéri, t’as d’la monnaie sur 5 euros ? »

Et ça jusque 18h.

Résultat de la journée :

– J’ai vendu la casi totalité de mes affaires
– J’ai attrapé un coup de soleil magnifique sur tout le coté gauche (vanille-fraise ça vous parle ?)
– J’ai prouvé qu’on pouvait faire une brocante en talons
– Je suis plus riche de quelques euros
– J’ai passé un super bon dimanche

Et vous, le week-end, pépère ou pas? Est ce que comme moi, vous attrapez toujours le premier coup de soleil avec un t-shirt improbablequi laisse de drôles de traces de bronzage pour tout l’été ?

Laisser un commentaire

WordPress Backup