Il se trouve qu'une députée française a invité Pamela Anderson le 19 janvier à l'assemblée nationale afin d'y parler de leur point de vue commun sur le gavage des oies et la cruauté animale.

Qu'on se sente concerné ou non par le sujet, ce qui m'a mise en colère, mais en grosse colère c'est ça :

PicsArt_01-21-12.14.55.jpg

PicsArt_01-21-12.15.56.jpg

PicsArt_01-21-12.15.26.jpg

Donc parce que c'est Pamela Anderson, qu'elle a une carrière cinématographique plutôt de seconde zone, qu'elle est a choisi à un moment de sa vie la chirurgie esthétique, qu'elle porte des tenues sexy, qu'elle ne pourrait pas s'engager et utiliser sa notoriété pour des causes qui la touchent (et qui touchent de nombreuses personnes) et qu'elle aurait à supporter ces remarque bêtes et sexistes ? Twitter, la presse, même le Petit Journal qui ne base pas habituellement ses actus sur ce sexisme de merde s'y est mis. Je déteste ça !

Qu'on puisse encore en 2016, à l'heure où tout le monde parle d'égalité de traitement entre les hommes et les femmes, où on parle d'émancipation féminine, où on engage les femmes à être elles-mêmes et à accomplir leurs rêves, entendre des paroles et lire des mots qui démontre une absolue bassesse de vue est effarant !

Pamela-Anderson-a-l-Assemblee-nationale.jpg

Si au lieu de s'arrêter au physique et au maillot de bain rouge de Pamela Anderson les journalistes avaient un fait leur métier de façon objective, ils auraient découvert qu'elle a toute légitimité pour parler de cruauté animale. Pamela Anderson est vegan depuis des années, elle est impliquée dans différentes associations en faveur du traitement ethnique des animaux (comme la fondation PETA), c'est une militante anti-corrida active et elle vient de sortir une ligne de chaussures vegan (qui n'utilisent pas de produits animaliers) et pour les produire elle a choisi un site dans la Drôme en France. 

Ouais ça vous en bouche un coin, vous gros cons sexistes primaires que des français bossent grâce à la créativité et l'engagement de Pamela Anderson!

Mais je suppose que vous, hommes qui nous gouvernez, hommes qui nous disent quoi penser, vous n'êtes pas allés plus loin que la résolution de l'équation :

Femme + Sexy = pute

Femme + Jupe = pute

Femme + Décolleté = pute

Femme + Point de vue = Pute

Si on va par là, moi aussi je suis une belle pute, mais je ne suis pas prête à fermer ma gueule face au sexisme ordinaire, tremblez ! Et vive les putes Dindes !

Le débat continue sur ma PAGE FACEBOOK