«

»

Déc 23

La machine à coudre ou le néant

J’aime bien Lidl, ce que je préfère chez Lidl c’est traîner dans les rayons de « bonnes affaires ». Il y a toujours un pot de confiture au parfum improbable ou des montagnes de gants de ski ou de sandalettes dans lesquelles fouiller. Je sais que si je vais à Lidl je vais forcément acheter une guirlande électrique ou un batteur à mayonnaise, alors je fais gaffe et je n’y vais pas trop quand même. 

Courant décembre, j’ai entendu une pub à la radio annonçant la vente chez Lidl de machines à coudre à 79.99€. Le genre de machine à coudre qui te fait perdre la tête avec 33 possibilités de points différents, plein d’accessoires et tout pas cher. J’ai pensé à la Singer que je traîne depuis 10 ans mais qui ne fait que des points droits avec la ferme intention de la remplacer. 

Jeudi soir, jour de la promo, j’étais chez Lidl dès que possible. Elles étaient toutes là les machines à coudre Lidl, blanches, mauves ou dorées. J’ai tellement starkiffé l’idée d’avoir une machine dorée que je n’ai pas hésité, je l’ai prise dorée et je suis rentrée avec mon précieux chez moi. 

Ma machine à coudre Lidl a attendu jusqu’au samedi avant d’être déballée, je voulais rendre le moment solennel tu t’en doutes. Hé bien je n’ai pas été déçue, elle était là sur ma table, brillante, carrossée, encore plus belle que sur la photo avec son capot doré et ses boutons chromés. 

Pour savourer la découverte, je me suis emparée du livret de notice afin de la découvrir par écrit dans un premier temps. Mais le livret était écrit en anglais, en grec (?) et en allemand. 

« Hahaha, que j’ai dit à DrumMajor, la blague, si ça se trouve la machine aussi est en anglais »

Et bien oui. 

Elle est en anglais. 

Elle a une prise de courant qui ne rentrera jamais dans une prise de courant que j’ai dans ma maison. 

Ma précieuse machine à coudre Lidl dorée a donc réintégré son carton d’emballage et j’ai tout de suite écrit un email au service client de Lidl pour exposer mon souci. 

J’attend encore la réponse. 

Alors j’ai continué à prendre les devants et lundi, j’ai envoyé un message privé bien gentil et bien poli sur le compte Facebook de Lidl France. 

J’attend encore la réponse … et je crois que ce qui m’horripile le plus c’est qu’avec l’appli messenger, je vois que mon message a été lu, mais que la réponse n’arrive pas. 

Alors, je suis retournée en magasin avec ma machine et mon ticket de caisse pour avoir une solution, un échange, un truc. 

Tu crois que j’ai eu une réponse ? J’ai trouvé dans les rayons un mec qui rangeait des yaourts et que mon problème a eu l’air de bien faire marrer. 

Il m’a dit qu’il n’avait eu aucun retour négatif et m’a expliqué en substance que : 

– soit je n’ai pas eu de bol et c’est la seule machine qui était anglaise

– soit les autres clientes sont moins mijaurées que moi et ne font pas toute une histoire d’une prise anglaise. 

Il a donc remboursé ma machine à coudre dorée. C’était la solution qui me convenait le moins car je voulais cette machine, mais personne chez Lidl n’a su assurer un service client minimum. Le seul interlocuteur que j’ai eu a eu l’air de trouver parfaitement normal que son magasin vende des appareils non conformes avec le pays de vente. 

Et je te met ma main à couper que la machine dont j’ai effectué le retour hier pour non conformité s’est aussitôt retrouvée en rayon, prête à être vendue de nouveau. Je ne peux que l’imaginer vu que je n’ai pas que ça à foutre de passer ma vie dans le magasin, mais vu que le vendeur a qui j’ai eu à faire avait l’air de considérer mon problème comme hautement ennuyeux, je parie qu’il ne s’est pas foulé à faire une enquête ou un retour entrepôt. 

Lidl France, j’espère que mon billet t’arrivera sous les yeux. Voilà ce que j’aurai voulu en tant que cliente, pas chiante, pas procédurière, rien, cliente lambda. 

J’aurai voulu que tu répondes à mon email. Une réponse du genre : « Mademoiselle, nous prenons note du problème que vous rencontrez avec la machine à coudre achetée dans nos magasins. Nous faisons en sorte de trouver dans nos magasins une machine qui serait conforme pour procéder à l’échange. Au pire nous vous offrons un adaptateur. Veuillez agréer blablabla »

J’aurai voulu que ton community manager, s’apercevant que le service client n’avait pas fait son taf, ait pris le relais, rapidement, avec efficacité. 

J’aurai voulu que le vendeur de ton magasin me propose de rencontrer un responsable plutôt que de se foutre de ma gueule intérieurement. 

Alors ouais, comme je suis blogueuse, je viens chouiner sur mon blog puisque c’est le moyen d’expression qui me reste devant ton mutisme. Le néant c’est la façon dont tu traites tes clients une fois qu’ils ont fini de dépenser leurs sous. Moi qui travaille dans la gestion de clientèle, cette situation me dépasse. Je n’ai jamais traité un client qui vient simplement exposer un problème avec autant de mépris. 

Laisser un commentaire

WordPress Backup