«

»

Nov 19

Nouveau rythme entre larmes et punitions

En ce moment, je laisse une fine couche de poussière se déposer sur mon joli blog mais ça ne devrait pas durer. Il y a un travail que je dois rendre pour le 28 novembre et qui me prend beaucoup beaucoup de temps. Temps que j’avais pour écrire ici, quand je ne travaillais pas.

Les temps ont changé, je travaille depuis maintenant un bon mois. Et même si les horaires sont plutôt cools, même si le boulot est tout sauf intellectuellement compliqué, ce travail à chamboulé nos vies.

Finie la coupure du mercredi, GumBoy va au centre et MissT va chez nounou (chez qui ça se passe très très bien d’ailleurs). Et c’est GumBoy qui m’inquiète en ce moment. Branché en permanence sur le 350 volts, il est insolent, désobéissant. Je l’ai vu à plusieurs reprises faire preuve de violence. La maitresse a chaque soir une remarque à faire. Hier soir il a été tellement odieux que j’ai du le punir et il est resté à la maison au lieu de venir avec moi voir son meilleur copain. Ce matin il m’a fait une comédie pour ne pas aller au centre.

Je connais mon presque 6 ans, je sais qu’il est fatigué, qu’il a trop de pression, qu’il se fout en colère et qu’il évacue tout ça de façon con.

De mon coté, j’en ai déjà ras-le-bol d’enchainer des journées de boulot + maman + tâches ménagères. DrumMajor est devenu le fantôme de la maison. Absent de 8h du matin à 8h du soir, quand il n’est pas au boulot il s’enferme au garage pour taper sur sa batterie ou bien il parle de boulot. Moi je travaille aussi le soir sur l’ordi afin d’avancer dans mon boulot de rédactrice.

Voilà où on en est … constat pas glorieux d’une vie de famille qui craint un max depuis quelques semaines.

J’en veux à DrumMajor de ne pas lever le pied, de ne pas dire « un soir par semaine je rentre tôt » et vraiment tôt, pas 19h40.

J’en veux à GumBoy de ne pas me faciliter la tâche et d’être une nouvelle source de soucis.

Je m’en veux à moi même de ne pas être en capacité de gérer la maisonnée.

Il n’y a qu’à MissT que je n’en veux pas.

Comment font les femmes qui arrivent à concilier vie professionnelle et vie de famille ? Où sont elles ? Quels sont leurs astuces ?

Moi ma nouvelle vie est rythmée par les punitions et les larmes.

 

 

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alice Aikoandco

    Plein de courage…Je me pose la même question….pour moi même avec un enfant en bas âge il me semble impossible de tout gérer… je pense que ces mères doivent se faire aider d’une manière ou d’une autre pour être opérationnelle au boulot comme avec les enfants….

  2. Yeude

    J’ai eu la chance que l’homme lève vraiment le pied le temps de ma formation, mais à peine est elle terminée qu’il a repris son rythme de dingue, il rentre plus tôt que Drum Major (et encore…) mais reprend son PC dès la gamine couchée pour bosser…). Je ne travaille pas, alors ça va, mais je compte bien reprendre une activité professionnelle et ça risque de ne pas être simple à ce moment là… Courage en tout cas, je n’ai pas trop de solution à t’apporter, la vie de working mum est compliquée, on a toujours l’impression de passer à côté de quelque chose ! Bises

  3. mmembis

    Comme je te comprends… parfois on a tellement le nez dans le guidon qu’on prend à peine le temps de bien se parler ou de s’embrasser le matin… j’espère que le rythme va se tasser.

  4. missbrownie

    J’ai connu les soirées avec le Pc sur les genoux à cause de travaux colossaux à rendre pour une D date et franchement, ce n’est pas facile pour la vie de couple …
    nJe crois qu’à un époque, mon homme n’avait plus tellement envie de rentrer à la maison car pas envie de m’entendre me plaindre ou crier ou rivée sur le PC.
    nJ’ai fait des efforts pour changer tout ce qu’il n’aimait pas.
    nDe même, je n’aimais pas quand nous faisions des travaux et que mon homme passait ses soirées à finir les travaux et que j’avais l’impression de gérer seule. Quand il est en voyage pro, c’est différent.
    nBref, j’ai envie de dire vivement le 28 que tu puisses souffler.

    nnn

    Chaudoudoux

  5. Alicia

    Bon courage ma belle. Trouver son rythme n’est clairement pas facile. Ca ira mieux après le 28, quand le soir tu pourras profiter de ta petite famille !
    nIci aussi l’homme est quasi absent la semaine, il part à 6h40 le matin pour revenir à 19h30 pile pour coucher les enfants. Et le soir, c’est moi qui bosse ! Mais les week ends, on profite à fond tous les 4.

  6. Egalimère

    Ahhh l’articulation des temps, mon sujet de prédilection surtout que j’y suis confrontée tous les jours depuis que je suis devenue maman et que j’ai fais le choix de continuer à travailler.
    nComme cela a déjà été souligné sur ta page Facebook, avant, tu arrivais à tout caser dans tes journées. Maintenant, une grande partie de ton temps « domestique » est devenu du « temps professionnel » ce qui a créé un déséquilibre dans votre organisation.
    nIl n’y aura hélas aucune recette magique pour que tout rentre dans l’ordre du jour au lendemain mais il va être nécessaire de réfléchir à une nouvelle organisation dans laquelle ton homme, même s’il n’est pas très présent, va devoir s’investir un peu plus.
    nLe mien ne rentre jamais avant 20 heures, profession libérale oblige alors on s’organise en fonction des rythmes et horaires des un-e-s et des autres.
    nA moi la préparation du repas, les bains, devoirs,
    nLes enfants dressent la table (c’est leur responsabilité depuis qu’ils ont 4 ans environ), mettent leur pyjama seuls, rangent un peu
    nAprès le repas, l’homme débarrasse et s’occupe du coucher des enfants.
    nJe ne connais pas ton rythme, je ne connais pas tes enfants et ce qui fonctionne bien pour une famille ne marchera pas forcément pour une autre. J’ai appris à lâcher prise sur certaines choses sans culpabiliser, à confier des responsabilités aux enfants qui sont en âge de participer aux tâches de la maison, et comme le principe de l’égalité prévaut aussi à la maison, l’homme et moi nous partageons les activités liées à l’éducation des enfants, la maison…
    nIl faut sans doute renouer le dialogue en famille, trouver des moments ensemble pendant lesquels vous pouvez discuter et voir qui peut faire quoi.
    nAvec du temps, tout va se mettre en place, vous allez chacun trouver votre rythme… Patience et courage, je sais que c’est facile à dire, mais tu vas y arriver !

  7. Lauréa

    Faut laisser le temps faire les choses, c’est normal il faut que vous repreniez le rythme, tout a été chamboulé, ça reviendra j’en suis sur ;-).
    nIci on a appris à lâcher prise, à ne pas se prendre la tête, et on se libère toujours dans la semaine 1 soir pour tous les 2, sinon on n’arrive pas à se retrouver.
    nBon courage à vous !!!

  8. Marjolaine Mamour

    Olala plein de bisous et de courage…
    nC’est presque pareil ici et pourtant je ne « travaille » pas…
    nC’est aussi la période qui veut ça… les enfants sont fatigués, nous aussi, c’est dur…
    nRe Bisous <3

  9. LaFeeDuLac

    Dur dur, je me souviens avoir galèré et culpabilisé aussi, et puis il y a des bons moments aussi… Ne pas focaliser seulement sur les difficultés mais je lisais tout à l’heure un article de Maman Travaille qui explique que si le conjoint n’aide pas ça devient très compliqué…

  10. Marie

    Courage. Vivement que cette période passe.
    nSans avoir quoique ce soit à rendre, il m’arrivait aussi d’en avoir raz le bol de période à 100 à l’heure, d’avoir l’impression de ne pas en profiter, où on ne souhaiterait que ralentir l’allure.
    nPour le moment, je profite de mon congé mais ça va me faire drôle quand il va falloir si remettre, surtout avec un petit en plus.

    nnn

    Bisous

  11. Thalour

    Comme dit plus haut, chaque famille a sa technique. Je pense qu’il n’est pas idiot de piocher dans les différentes idées et de faire ton combo idéal.
    nvu le travail de l’homme (il fait des 24h/48h) j’ai la chance de ne pas avoir à faire les courses (pfiou. .. une bonne chose de moins), quant à mes asticots rigolos c’est garderie+ecole de 8h15 à 18h15. Le grand m’aide beaucoup, il mets la table, habille son frère et s’en occupe énormément, du coup en mère indigne que je suis je peux les laisser dans le bain le temps de vérifier les cuissons, préparer les machines etc… (quand l’homme n’est pas là)
    nEn général, le temps de tout faire (dont au moins 20 min de chahutage avant bain et 20 min d’histoire avant dodo) je mange et je me pose vers 21h30 et je recommence à travailler jusqu’à 1h.
    nQuand l’homme est à la maison c’est lui qui s’occupe du bain des enfants vu que je rattrape mes heures en quittant le boulot beaucoup plus tard (en général pas avant 19h). C’est pas évident. Et les enfants entrent souvent en conflit quand je ne passe pas assez de temps avec eux mais pour eux, pas juste la maman overbooké qui râle tout le temps.
    nC’est pas facile mais tu vas trouver ton rythme et surtout parle à drum. Sinon un jour tu pourrais craquer et dire de choses que tu regretteras ensuite.

    nnn

    Pleins de Poutous et bon courage

  12. Emilie Sous Une Etoile

    oh 🙁 j’ai connu ça il y a quelques mois…
    nL’impression de tout faire, tout gérer, et les enfants qui doivent se faire au nouveau rythme et expriment leurs sentiments comme ils peuvent…
    nPour l’avoir vécu, je te dirai de mettre ton homme face à ses responsabilités et de lui demander de lever le pied.
    nPour nous, ça s’est fait dans les larmes parce que j’étais vraiment à bout.
    nEt depuis, il fait vraiment des efforts et ça va mieux, autant pour moi que pour les enfants qui apprécient que papa s’occupe d’eux plus qu’avant.
    nPour les ptits bouts, je dirais que la patience et la compréhension seront tes alliés, mais pas toujours évident de prendre sur soi…
    nBon courage Emma!
    net n’hésite pas si besoin !
    nDes bisous

  13. Amandine M&N

    Ah ces changements de rythme…. On a une vie de dingue et on court toujours après le temps… La période où on rentre dans l’hiver est très fatigante et n’arrange rien! J’espère que vous retrouverez la paix après le 28 😉 Bidouxxx

  14. alameresi

    Arrfff, courage. Un quotidien pas facile pour toi en ce moment mais tu te sentiras vraiment libérée (et fière de toi) dès le 28 !
    nPas facile de tout concilier, je ne suis pas très douée pour ça non plus (et j’ai besoin d’avoir l’esprit libre pour bloguer, c’est très con parce qu’avant il me permettait de m’évader, mais là non, si ça ne va pas, je ne blogue pas. Bref…).

  15. sophie-mum

    tiens ici on est que 2 donc plus facile à gérer la maisonnée hier soir apres le repas ben je fais sois du menage sois du repassage, et tous les jours un petit peu. Puis jai minipuce qui m’aide elle sait ranger ses jouets
    nJ’ai envie parfois de me poser avec un livre mais non je m’occupe de mon chez moi, je profite le week end de sortir au lieu de le passer au ménage

Laisser un commentaire

WordPress Backup