«

»

Avr 23

La mystérieuse disparition des chaussons, chaussettes et caetera

Dans ma maison, les chaussons, les chaussettes et les chaussures en dessous de la pointure 30 semblent habités d’une vie propre.

Je veux dire par là que je passe mon temps à les chercher mais également à trébucher dessus. Ça semble dingue mais c’est pourtant vrai … Fais le test chez toi !

bottes_abandonnees.jpg

Scénario n°1 : Cache-cache-chaussure

La veille au soir tu en es pourtant persuadée, tu l’as vu enlever ses baskets dans le couloir de l’entrée. Alors où sont-elles ce matin ? Elles étaient là, bien rangées sous le portant à manteaux, mais ce matin, elles ne sont plus là. Normal, tu es en retard, il ne peut en être autrement. Et ces satanées baskets qui ne réapparaitront pas avant plusieurs minutes de recherches intensive. Où ? Sous le fauteuil du salon bien sûr.

baskets_abandonnees.jpg

Scénario n°2 : Put the right socks

Désormais je laisse mon enfant de 5 ans s’habiller tout seul, mais il y a souvent comme un petit problème. A savoir l’évaluation de la paire de chaussettes adaptée. Cela ne pose aucun problème à GumBoy d’enfiler des mini-socquettes en plein hiver. Mini-socquettes qui s’avèrent bien plus courtes que ses bottines fourrées, je te laisse imaginer le sentiment d’inconfort. A contrario, il va s’acharner à essayer d’enfiler des baskets en toile un peu juste sur des chaussettes molletonnées qui augmentent d’une taille sa pointure. So incompréhensible, So GumBoy.

chaussettes_abandonnees.jpg

Scénario n°3 : Saute-chaussons

Je suis persuadée que chez toi c’est pareil ! J’en suis sûre, tu répètes au moins une fois pas jour : « Tes chaussons, va mettre des chaussons! ». Il faut savoir qu’un enfant ne porte jamais ses chaussons. Pourquoi ? Parce qu’il ne les trouve pas bien sûr. Ils sont pourtant bien en évidence au milieu de sa chambre / au milieu du salon / au milieu de la salle de bain. Toujours au milieu de quelque chose, d’ailleurs bien souvent au milieu de ta trajectoire puisque tu trébuches dessus trop souvent. L’enfant, lui a une vision différente, il va remarquer une miette de chocolat oubliée sur la table de salon mais ne verra pas les chaussons qui sont devant son nez. (Ça marche aussi avec le pyjama)

chaussons_abandonnes.jpg

Face à tous ces scénarios j’utilise les techniques ancestrales et totalement inefficaces qu’on utilisées mes parents avant moi : « Ne te balade pas pieds nus tu vas attraper des verrues« , balançage de chaussons à pleine vitesse … ça ne fonctionne pas, mais ça me donne toujours l’impression de chercher une solution à ce mystère mystérieux.

baniere_enquetes_impossibles.jpg

Voilà, c’était une enquête impossible pour Amélie Epicétout

(2 commentaires)

  1. Amélie Epicétout

    Ah mais la malédiction des godasses c’est terrible. J’avoue, je suis lâche j’ai abandonné l’idée qu’elle mette un jour ses chaussons. Je lui ai acheté une paire de Clochette, elle les a mis 5 minutes top chrono. Merci pour cette merveilleuse enquête concluante et odorante.

  2. Mel

    C’est tellement vrai !

Laisser un commentaire

WordPress Backup