«

»

Sep 09

Etre mère … c’est espérer un peu d’empathie

Je suis une maman et je travaille, chaque jour je rentre chez moi à 19h00 après avoir récupéré les enfants. Bien souvent je dois, avant de leur enfiler leurs pyjamas et préparer leurs repas, débarrasser la table du petit déjeuner qui est resté en plan dans la précipitation du départ matinal.
nJe vois mes enfants 1h le matin, 1h le soir, 2 petites heures qui passent à toute vitesse, stress de l’organisation, stress des aiguilles qui tournent trop vite sur cette satanée pendule.
n
nRécemment je me suis fait « reprocher » par plusieurs personnes mon manque de disponibilité pour eux. Des amis sans attaches qui ont le temps eux, d’aller faire du sport, de boire des apéros jusque tard, d’aller voir du monde à l’improviste, sortir en semaine… Il paraît que j’ai « déçu » ces amis qui déplorent ma nouvelle vie.
n
nMais « ma nouvelle vie » ne serait ce pas LA vie tout simplement ? N’est ce pas juste l’évolution normale de toutes les personnes qui sortent de l’adolescence pour entrer dans l’âge adulte ?
nAller bosser, gérer le quotidien toute la semaine et avoir envie, besoin de passer un maximum de temps avec son amoureux et ses enfants le weekend et les vacances, je ne trouve pas ça anormal du tout.
nTenir un blog, le faire vivre et en être fière, je ne trouve pas ça plus choquant que d’aller faire une heure de fitness chaque soir.
nRencontrer de nouvelles amies, mamans et nanas comme moi et donner l’occasion à GumBoy d’avoir des copains de son âge, je ne pense pas que ça doive m’être reproché.
n
nSi je regrette ma vie d’avant, lorsque j’avais plus de temps pour moi, plus de temps pour mon entourage, NON, parce que je l’ai vécue, j’en ai profité, je sais que rien est éternel et je vais de l’avant.
n
nJe n’ai jamais rien demandé à personne, DrumMajor et moi nous nous débrouillons comme on peut à élever nos enfants, pour leur donner des valeurs dans cette société individualiste et consumériste. La SEULE priorité de ma vie est le bonheur et la pérennité de notre cellule familiale.
n
nEt pourtant, ma porte sera toujours ouverte, mon oreille toujours disponible pour ceux qui en ont besoin, même maman, même débordée, même si je dois me sacrifier pour cela. Mais il semble que récemment certaines personnes chères à mon cœur n’ont pas compris qu’il faut toujours privilégier la qualité à la quantité.
n
netremere-logo.jpg
n
nLe rendez vous Être mère est hébergé temporairement chez Rock’N Mom et Petits Diables. N’hésitez pas à participer et à nous envoyer un petit mot
nÊtre mère c’est aussi chez :

n

    n

  1. Petits Diables : c’est un peu comme chez moi, se sentir quelques fois bien seule
  2. n

  3. Maman Elfe et son étoile : l’apparition du NON
  4. n

  5. Chez Wondermômes : aimer les surprises
  6. n

  7. Chez Quick Steph : c’est pipi-caca-popo
  8. n

  9. Chez Les mots de Kiara : on découvre qu’une mère ça nait en même temps que son enfant
  10. n

  11. Chez family 5 : on cherche le temps pour soi, cette denrée rare
  12. n

  13. Chez Yeude : C’est 4 petits premiers pas et des instants parfaits
  14. n

  15. Chez Lalotte : C’est les phrases choc de Minipoupe (on se demande de qui elle cette répartie)
  16. n

  17. Chez Simplement moi : C’est vivre la première rentrée scolaire
  18. n

  19. Chez Rêves de Bulles : C’est être cool Raoul sur le boxon
  20. n

  21. Chez Maman Bavarde : C’est devenir petite souris
  22. n

  23. Chez Mme E : C’est une grande claque aux petites mauvaises odeurs qu’il faudrait
  24. n

  25. Chez Blogsoth :
  26. n

  27. Chez La Vie Rêvée de Maman : Cherche à baisser le volume sonore
  28. n

  29. Chez Nana : On apprend à s’écouter
  30. n

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. PetitDiable

    C’est sûr que quand on a des enfants, on a moins de temps pour certaines choses. Que ceux qui ne comprennent pas ça te fichent la paix!!!

  2. simplement moi

    COucou, c’est très vrai ce que tu dis, et tu as raison, c’est l’évolution normale !
    nQuand on n’avait que le premier, on faisait encore pleins de soirées chez nous avec les potes, puis le second et on a moins le temps, moins l’énergie.. On essaie quand même parce qu’on aime ça, et oui la qualité c’est mieux que la quantité !
    nBref, 100% d’accord avec toi !

  3. miriam

    coucou, pour ma part je me sens comme vous tous assez isolée. mon mari travaille en Russie, dans un bled industriel. il rentre 2 week end par mois. Nous avons une petite fille de 21 mois. J’ai de la chance de rester à la maison. c’est un choix personnel. faut dire que nous l’avons attendu 10 ans notre merveille. du coup j’en profite à fond. en plus j’ai travaillé des années avec les enfants et je sais que tous les types de garde imposent un rythme de folie à toute la famille. alors quand maman reste à la maison c’est du luxe. bref! je rebondis sur ce que tu dis. j’habite à 40 km de ma famille et de mes amis. du coup pour les voir je dois faire traverser tout Paris à bébé dans les bouchons où dans les transports en commun. Non merci. Avant bébé ma vie c’était le boulot, les copines, resto, pubs, boîtes, cinés, shopping, les musées, les voyages. Maintenant c’est terminé! et oui ça c’était avant. Et avec bébé je m’éclate! la voir grandir, prendre soin d’elle, lui apprendre la vie. je suis plus qu’heureuse. ma vie d’avant ne me manque pas du tout. ce qui m’énerve c’est qu’on me repproche de ne pas aller bosser et de ne pas mettre bébé en crèche car : ce n’est pas une vie!!!

  4. alex mama chouch

    C’est tout à fait ça j’ai connu la petite heure le matin et celle du soir !!!! et comme tu dis la qualité !!!! la qualité la qualité !!!!

  5. Maud

    Je suis tout à fait d’accord avec toi !!
    nEt je ne parle même pas des « amis » qui continuent à faire tout ça, tout comme avant, mais avec des enfants… et comprennent pas non plus, que non, nous on suit pas… on privilégie un bon rythme pour nos enfants, un bon rythme de sommeil, de repas, de sieste… un bon rythme de coucher quand il y a école le lendemain… et on s’éloigne les uns des autres…

  6. Alice V.

    Ton article a vraiment une résonance particulière en moi aujourd’hui…
    nJe suis maman en devenir…et déjà j’ai l’impression que le regard de certains copains changent parce que justement ma vie va changer mais pourtant je suis persuadée que je vais rester la même, différente sans doute mais la même dans le fond avec juste des priorités différentes…et déjà ça me déçoit mais je ferais le tri le moment venu tout en sachant que ma priorité sera ma famille et notre bonheur à trois…

  7. alameresi

    Rhaaaa, toutes ces réflexions et ces regards qui changent, comme Alice V je les ai eu quand j’étais enceinte de Plume. J’étais toujours aussi dispo mais j’allais l’être beaucoup moins et puis j’allais vieillir aux yeux des « autres ». Je vois mes enfants plus que 2 heures par jour et pourtant parfois ils me manquent, pourtant je suis toujours en retard et pourtant je n’arrive pas à donner du temps partout non plus. Tu n’es pas surhumaine, c’est évident que tu as moins de temps. Et puis heureusement que tes priorités ont changé en devenant mère. C’est dommage que certains ne puissent pas le comprendre…

  8. Yeude

    On ne m’a jamais fait la réflexion, mais il a fallu du temps à certains pour comprendre que mes disponibilités s’étaient considérablement réduites ! Le pire c’est quand cela vient de personnes ayant des enfants plus grands, sont ils amnésiques ?! (Nous sommes ceux de la bande qui ont pris leur temps pour procréer !!!)

  9. Mamanbavarde

    Encore une fois, je pense qu’il est facile de regarder la paille dans l’oeil de son voisin au lieu de la poutre dans le sien. Un jour, peut-être, ces amis, devenant parents, se rendront compte que whaou putain, tu assurais, mine de rien, tandis qu’ils réclamaient l’attention comme des copains adolescents un brin possessifs.
    nBref. Putain, je suis marquée sur nanas. Je t’aime toi!

  10. loumama

    Je suis bien d’accord avec vous.
    nLeurs futurs enfants les feront peut-être grandir !
    nLe regret quand même pour moi, c’est de passer plus de temps avec lui, il grandit si vite et j’aimerais tant être plus à ses côtés mais c’est la vie !

  11. Mihaela

    Je me reconnais bien dans ton article … Mais je ne regrette absolument pas mes choix, ni mes priorités ! Dommage qu’on n’habite pas plus près 🙂

  12. Sév

    Malheureusement, il y aura toujours des gens pour critiquer votre façon de vivre, quelle qu’elle soit ! Vous êtes jeunes (enfin, c’est ce que je suppose) et vos « amis » ne sont pas encore tous parents, ils verront quand ils seront plongés dans cette nouvelle vie…
    nVu notre âge avancé – hem… – la plupart de nos amis étaient déjà parents, donc nous n’avons pas eu de réflexion.
    nCe qui compte, c’est ce que vos enfants vous font ressentir. S’ils sont heureux des moments que vous passez tous ensemble, c’est la meilleure des « récompenses » en tant que parents. Et ce qu’en disent les autres… eh bien… pfiout !!

  13. naninani

    magnifique article. je me reconnais bien là (et surtout certains de mes amis). ça fait plaisir de voir que ce n’est pas moi le problème. dur dur des fois à assimiler.

    nnn

    merci de tout coeur pour ce baume au coeur

  14. celine

    Oui complètement d’accord quand on travaille on a moins de temps :/ laisse dire les gens 😉

Laisser un commentaire

WordPress Backup