«

»

Nov 06

Tu reprendras bien une petite paire de baffes, non ?

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait »
nAudiard maitrisait les punchlines mieux qu’un roi du arènebi. Les cons ça ose tout si tu considères qu’oser c’est ne pas se soucier du résultat ou des conséquences de tes actes.
n
nLa pétillante féérie des open-spaces fait qu’à mon étage, plusieurs services n’ayant rien à voir les uns avec les autres sont regroupés, dont le service courrier. Je ne me plains pas, mes collègues étant aimables comme des portes de prison, les filles du courrier sont sympas, elles !
n
nBref, au service courrier il y a Marie, une nana handicapée, mais genre bien comme il faut. Elle est en fauteuil électrique, elle ne peut se servir que d’un bras, elle a un œil qui dit biroute à l’autre, voilà pour le physique, sinon c’est la plus gentille et la plus souriante des nanas qui travaillent sur cet open-space, je l’apprécie beaucoup, elle est marrante, ouverte.
nQuand on cause avec elle, elle ne considère pas son handicap, si lourd soit-il, comme un frein. Elle a fait des études, elle bosse, elle ne se plaint jamais et elle est souriante.
nAvant je la plaignais, parce que quand même, quelle vie, clouée dans son fauteuil. Et puis je l’ai vu dragouiller le stagiaire cet été et mon opinion a changé. Marie elle me fait juste kiffer !n
nEt puis il y a l’extrême inverse.
nDans mon service il y a Sauceline, une nana qui passe sa vie à se plaindre, qui traine les pieds, qui n’est pas serviable, qui te tient la jambe pendant des heures à te parler de sa vie chiante. Qui te prend le chou à baver sur les collègues, te laissant présumer qu’elle en dit autant sur toi dès que tu as le dos tourné.
nAvant je la plaignais, c’est qu’elle devait être bien malheureuse dans la vie pour être comme ça, d’ailleurs son mec l’avait quitté pour une autre à qui il a fait un gosse direct. Et puis elle a été rétrogradée dans son boulot, de conseillère financier elle est devenue assistante administrative, la loose quoi. Sauf qu’au bout de quelques années à subir sa présence, j’ai compris que ses malheurs n’étaient dus qu’à elle-même et à sa façon de monter le moindre truc en catastrophe atomique (et de toutes façons c’est bien fait pour sa gueule, voilà)
nEt puis je ne peux décemment pas aimer une nana qui porte des sandales orthopédiques blanches en plastique trop grandes avec fierté tout l’été. Non je ne peux pas. Et ça me brûle les yeux de voir une boucle de ceinture en forme de fleur, il y a des trucs qui sont « moches » et pas « vintage ».
n
nDonc Marie ma collègue handicapée galère bien comme il faut avec la porte du service, une porte coupe-feu hyper lourde. Sauf qu’elle doit la franchir plusieurs fois par jours ne serait-ce que pour aller pisser.
nComme il y a un aimant pour tenir la porte ouverte, on la laisse ouverte, rien que pour être sympas avec Marie, normal !
nSauf pour Sauceline qui du jour au lendemain s’est mis à refermer la porte dès qu’elle était ouverte, invoquant un je cite « courant d’air dans le cou »
nDepuis plus d’un an que nous sommes tous ensemble sur cet open-space il n’y a eu aucun problème de courant d’air qui apparait comme par magie un gai matin d’octobre.
n

nnnnnn

nCa m’a soulé, après plusieurs jours de ce manège de Sauceline, j’ai pété un cable et je lui ai demandé de prévoir un foulard si elle a froid dans le cou parce qu’elle fait galérer Marie et son fauteuil. Qu’en plus Marie est bien trop gentille et polie pour se permettre de faire la moindre réflexion.
n
nEt c’est là que Sauceline a OSE répondre « non » !
n
nQu’elle préfère se lever et ouvrir la porte à Marie à chaque fois qu’elle en aura besoin plutôt que d’avoir froid au cou.
n
nJ’ai réprimé un « connasse », un « salope » et un « va crever »
n
nImagine la situation pour cette pauvre Marie, obligée d’être dépendante du bon vouloir de Sauceline ? Je trouve que c’est dégradant, humiliant, que ça lui renvoie en pleine face à chaque fois qu’elle a besoin de passer la porte sa situation d’handicapée.
nD’autant que l’ouverture de porte a duré 2 jours, après elle n’a plus bougé son cul de sa chaise (bitch !)
n
nLes cons ça ose tout, ça ne pense qu’à sa gueule. Cette conne là, il lui arriverait de se faire renverser par une bagnole et de devoir passer le reste de sa vie en fauteuil roulant je lui souhaite d’avoir un « encore plus con si c’est possible » qui se garera tous les jours sur le trottoir devant sa maison histoire de bien la faire galérer.
n
nVas’y raconte moi ta pire collègue, celle que tu as envie de baffer.

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Môman Imparfaite

    Ma pire collègue s’appelle Marie Christine. 20 ans de boite, tout vu tout fait tout chier!

    nnn

    Elle a navigué de service en service car elle est incompétente, aimable comme une porte de prison (ca le faisait moyen au service client, puis a l’accueil).

    nnn

    Un jour, mon chef n’a pas pu gardé une de mes collègues intérimaire pour cause budgétaire et on a mis la M-C a sa place. Et bien on a vu la différence! Madame ne peux pas tout faire, au final ne fait que 1/3 du boulot qu’abattait mon ancienne collègue, ne donne surtout pas de coup de main et refile ce qui ne lui plait pas aux autres. Madame ne se déplace pas pour chercher ses papier mais envoi sa voisine qui elle est réellement débordée.

    nnn

    Son boulot? s’occuper de validé des teintes d’échantillon de peinture, sortir les bl et faire le suivi des envoi de ses échantillons par Chronopost+ la facturation.

    nnn

    ce que faisait mon ancienne collègue? Validé les teintes des échantillons, sortir les bl, faire la saisie des envois Chronopost, faire le suivi des envois chrono, aider a empaqueter les produits + la facturation!

    nnn

    quand elle a pris son poste , la MC, mon ancienne collègue ne l’a pas former. Seul moi était formé a ce poste car je la remplaçais pendant les congés. Et bien jamais madame est venu me voir pour que je la forme. Fierté mal placé, ce n’est pas une embauché de 2 ans qui va lui apprendre son taff malheureuse!!!

    nnn

    Résultat des comptes, nous avons sans cesse des colis qui reviennent car elle ne fait pas le suivi correctement, 8e par colis qd mm ( 344€ depuis le début de l’année- 43 retours alors qu’avant si on en avait 2 dans l’année c’était le max). Elle tente meme de refiler le suivi a une autre de mes collègues qui me tane regulièrement pour savoir comment faut faire car si elle demande a MC elle se fera renvoyé chier …Et en plus madame MC se prend pour sa chef et lui demande des traces écrites de son travail… non mais Allo quoi??? (oui je sais fallait bien la placer 😉 )

    nnn

    Mais vous comprenez, 20 ans de boite, ca coute trop cher a virer. alors on la garde….

    nnn

    Mais vous comprendrez que lorsque madame me demande de faire qqch pour elle, je lui réponde sans une certaine jubilation interne « NON! j’ai pas le temps! »

    nnnn

    rolala je t’ai pondu un roman!

  2. Alice V

    Alors pour ma part ce n’est pas une collègue mais des collègues mâles et bien macho….
    nJe m’explique : J’ai commencé en juillet un nouveau en cdi….(un nouveau job qui ne me convient pas plus que l’ancien hormis le salaire). En juillet, (2 jours après avoir commencé ce nouveau job) j’ai découvert avec joie et bonheur que j’étais enceinte. J’ai attendu les 3 mois pour l’annoncer au boulot. Je travaille pour une ssii donc mes chefs et mes collègues ne bossent pas avec moi sauf deux qui sont sur la même mission.
    nMa collègue femme est une ancienne copine de fac avec qui ça se passe très bien. Sur cette mission, nous travaillons avec 3 hommes (3 affreux connards). Déjà, j’ai du mal avec eux en temps normal : machistes, racistes, homophobes, vicelards…brefs des hommes charmants…
    nMon commercial a tardé a annoncé ma grossesse au client (et j’avais interdiction de le faire moi même…donc ça a trainé et l’annonce ne s’est faite que mi octobre). Cette annonce s’est faite alors que j’étais en arrêt pour baisse de tension. Ma collègue l’a donc annoncé à nos homologues masculins et là elle a entendu les pires horreurs :  » elle est forte (pour ne pas dire grosse mais il n’en pensait pas moins) donc elle sera vite en arrêt » « y’a des femmes qui tiennent jusque bout, mais elle risque de pas aller au bout » voila pour le plus jeune des 3, le 2éme qui fait partie de ma ssii « ah quand même elle nous mets dans l’embarras, et ils l’ont pris comment au siège » (….) et le 3éme: le pire « c’est quoi sa priorité, le boulot ou le bébé, comme elle venait de commencé elle aurait du le faire passer… »
    nvoila c’est charmant n’est ce pas….
    ndepuis que je sais ça, je les ignore royalement…encore 2 mois et demi grand max à tenir….vivement janvier 😉
    n(désolé pour le roman)

  3. Amélie Epicétout

    T’es au boulot là? La porte est fermée? Va l’ouvrir et dis qu’il fait trop chaud. Si elle te fait chier la Sauceline, tu lui dis qu’elle pourra foutre un gros pull tressé avec un vieux daim pourri dessus mais que toi tu ne peux décemment pas te foutre à poil. Quelle connasse!

  4. Banane

    Y’a pas des gens à qui on peut dire leur 4 vérités? Je veux dire, en l’absence de Marie, expliquer à cette connasse que ça va être la guerre de la porte si elle insiste pour la fermer.
    nJe crois que j’irais l’ouvrir aussi fréquemment qu’elle irait la fermer. Jusqu’à ce qu’elle en ait marre. Après, ambiance pourrie sur le plateau, je suis OK, mais tu pourrais prétexter avoir trop chaud (bonne suggestion d’Amélie Epicetout) pour ne pas mettre Marie en porte-à-faux.

    nnn

    Des connards au bureau y’en a : qui refusent qu’on passe derrière leur bureau (quitte à bloquer le passage avec une plante et faire faire un détour à tout le monde), qui parlent fort au téléphone mais ne se gêne pas pour te demander d’arrêter de faire du bruit à un autre moment. Mais ils n’ont pas le level de Sauceline, alors ça vaut pas la peine d’en parler plus que ça.

  5. missbrownie

    Rha, l’ambiance entre filles … Y en a toujours une pour faire « chier » son monde …

    nnn

    Par contre, j’ai déjà eu un courant d’air dans le cou et ce n’était pas agréable … J’étais tout le temps malade aussi.
    nDepuis j’ai l’habitude d’avoir toujours un foulard, une étole, une serpillière autour du cou 😉

    nnn

    En fait, elle me fait de la peine ta Sauceline … Sa vie doit être bien morne pour qu’elle emmerde son monde comme cela.

    nnn

    Dans mon ancien boulot, une vieille fille de 50 ans était pareille.

  6. alameresi

    Moi elle ne me fait pas de peine du tout la salope de Sauceline et je plussoie le commentaire d’Amélie !

  7. Lauréa

    ah ah connasse <<« . Nous on en a une pareil dans le bureau, quoi que quand elle est là.. J’avais fais un long speech mais après on va dire que je suis méchante et vulgaire alors je garde mon aspect d’ange et pis na !! 🙂 mais je plussoie c’est pas toujours évident d’avoir des collègues comme ça ^^

  8. Dina

    « C’était écrit »: Avec Sauceline, rien ne va et rien n’ira jamais! Alors, il ne faut pas te laisser affecter par sa poisse; elle a peut-être besoin d’embêter le monde pour se sentir exister.Quelle existence de merde! Déjà, face à Marie, elle aurait pu, retenir une leçon, prendre conscience que la vie est belle…que « tout est au mieux dans le meilleurs des mondes possibles »…. Qu’elle aille cracher son venin ailleurs.

  9. lili

    C’est marrant on a tous une sauceline dans nos sociétés! c’est grave ce genre de personnes. Ils n’ont que ça pour exister.. faut se dire qu’un jour qu’ils auront besoin, ils se retrouveront seuls au monde

  10. bigmama

    pfff mais qu’elle connasse!!!
    nt’es obligée d’être polie mais fuck!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    nmoi j’avais une collègue la débordée de service.
    ntu vois elle brassait de l’air comme personne.
    non avait le même poste même salaire sauf qu’elle était à mi temps …. et qu’en plus j’avais des actes juridiques à rédiger, l’agenda des avocats, deux bureaux un en haut un en bas et qu’on me prennai pour un larbin …
    nbref quand un boss arrivait alors qu’elle souriait elle faisait d’un ocu p la tronche, ou alors elle soufflait,
    nquand on faisait le courrier moi je me mettais assise à 14H à 14H20 les tonnes de lettres étaient torchés elle non elle commencé à 14H et à 16H15 elle avait toujours pas fini, elle était rouge comme une pivoine, brassait du vent, elle pliait lettre par lettre, timbré lettre par lettre et ne faisiat rien d’autre.. elle ne voulait pas monter pour prendre le courrier, pas faire de café, si un client avait le malheur d’appeler alors qu’elle pliait sa lettre elle m’appelait alors que l’après midi j’avais clairement autre chose à foutre.
    nelle ne prenait aucune décision « je ne suis pas paé pour ça!!! »
    nbref c’est une biatchhhhhhhhhhhh de la mort et en plus elle sucait des teubs (virtuellement) à mes bosses…

  11. Florence BatMax

    J’adore car c’est très bien raconté ( sans parlé du pseudo trouvé ). Je n’ai pas de collègues conne à ce point. Cela me navre, j’aurais aimé ajouté ma pierre à l’édifice. Courage avec Sauceline.

  12. athena

    quelle connasse sérieux !

  13. Yeude

    Ah oui elle en tient une couche ! Mes pauvres…

  14. working mum

    je vais m’abstenir car par chance ce n’est pas la moitié de tiers de la tienne! courage!

Laisser un commentaire

WordPress Backup