«

»

Jan 03

Les couches lavables

Etant enceinte, je suis tombée sur un article dans le 20 minutes (ah quel bonheur le 20 minutes quand on s’ennuie au boulot) vantant les couches lavables. Et là je me suis dit « Mais pourquoi pas »
Le soir venu, j’expose fièrement mon idée à l’homme, qui me répond avec l’air faussement intéressé qu’il a eu tout le temps de ma grossesse « mmmhh bonne idée ».

Il faut dire que l’homme et moi n’avions eu de contact rapproché avec des enfants en bas age qu’en regardant « Super Nanny ».
Moi enceinte j’ai passé mon temps à lire des bouquins, me documenter, lui a adopté l’attitude onverrabienquandlenainseralà.

Revenons aux couches lavables. Moi super fière de mon idée, je commence à en parler autour de moi. Petit extrait de réactions aussi diverses que variées.

« Mmh Mmh, au fait on a reçu la facture pour le paiement du bateau de Monsieur Untel » d’accord donc toi ça t’intéresse vachement ce que je raconte.

« Oh là là, mais tu vas pas te lancer là dedans, c’est la merde »  Toi t’as pas du changer beaucoup d’enfants car à mon humble avis, en lavable ou en jetable c’est quand même la merde.

« Les trucs de grand mêre là? » Ok, donc toi je te parle même pas. J’ai 28ans c’est pas si vieux. Tsss!!!

Malgré tout j’en était toujours au point 0. Heureusement que ma bible internet recèle toute sorte d’avis et de recommandations sur le sujet.
Autant vous dire que s’y retrouver parmi tout les types de couches lavables c’est comme déméler une bobine de fil ayant servi de jouet à un chat. La facilité Pampers recommençait à poindre le bout de son nez.
Et puis je me suis remotivée.

Saviez vous que :
La quantité de couches utilisée pour un enfant, de la naissance à la propreté, peut remplir une pièce, bonjour l’écologie.
Le budget moyen en jetables, toujours de la naissance jusqu’à la propreté, est de 2000 à 2500 euros, bonjour les économies.
Les couches jetables contiennent quantité de produits chimiques favorisant l’apparition d’érythème sur les petites fesses adorées, bonjour l’homéoplasmine.

Finalement après moultes hésitations, j’ai opté pour 20 couches TE1 (comprenez Tout En 1) taille unique. quesstudis???
En pratique ça se présente comme une couche normale (mais vachement plus zolie quand même).
L’intérieur est en polaire, tout doux et qui procure un effet fesses au sec à bibou.
L’extérieur est en tissu imperméable.
Je peux régler la hauteur grâce à des pressions, donc ces couches lui serviront jusqu’à ce qu’il apprenne à se retenir.
On la ferme avec des scratchs sur le devant.
L’absorption est assurée par un insert (bande de tissu absorbant) que l’on place dans une poche de la couche (pas la même poche que pour le portable et les clefs 😀 )
Et pour éviter que les selles de bébé ne salissent trop la couche on la protège par une bande de tissu micropolaire biodégradable.

Quand je change le loulou, j’enlève la couche. Si popo, la protection est jetée aux toilettes, si pipi, je met tout dans un seau fermé et quand le seau est plein, hop à la machine.

Le gros avantage est que tout passe au lave linge à 40°C et les inserts passent au sèche linge bien chaud.

Voilà celles que j’ai pris : elles sont belles hein?

Bientôt 2 mois d’utilisation et aucun regret. Une fuite par-ci par-là mais pas plus qu’avec les jetables. Et puis comme je suis pas non plus une intégriste, j’ai donné leur chance aux Pampers pour la nuit et pour les week-end.

Laisser un commentaire

WordPress Backup